Kid Ink a eu la mauvaise surprise de découvrir son domicile californien cambriolé. L’artiste de 33 ans a perdu pour près de 200.000 dollars en cash mais aussi en objets de valeurs.

Sale nouvelle pour Kid Ink. TMZ nous apprend aujourd’hui que le domicile du rappeur originaire de Los Angeles avait été cambriolé ce jeudi 23 mai. L’auteur du hit Show Me avec Chris Brown, sorti en 2013, aurait découvert sa villa mise à sac au retour d’un voyage. Les malfaiteurs seraient au passage repartis avec un butin estimé à 200 000€, en cash mais aussi en objets de valeurs. Un coffre-fort et une collection de bijoux ont ainsi disparus lors du cambriolage.

Selon les premières constations des forces de l’ordre, aucun accès de la maison n’aurait été forcé, et pour cause. Les policiers ont en effet découvert une porte située à l’arrière de la propriété qui n’avait pas été fermée à clé. Un oubli qui aurait permis aux cambrioleurs d’entrer discrètement et qui coûte donc très cher à Kid Ink, dont le nom s’ajouter à la longue liste des célébrités habitant Los Angeles ayant été cambriolées cette année. Parmi les noms les plus connus, ni plus ni moins que Rihanna, Taylor Swift, Chief Keef ou Christina Milian. Malgré plusieurs arrestations, il semblerait que d’autres aient désormais pris le relais.

Toujours actif sur la scène musicale malgré un succès moins important qu’à ses plus belles heures, Kid Ink a ainsi dévoilé Missed Calls à la mi-décembre 2018. Un projet de 7 titres (comme le précédent 7 Series) sur lequel on retrouvait notamment Lil Wayne, Saweetie (dont le mariage avec Quavo semble se préciser) ou encore Rich The Kid. De très bons morceaux et plusieurs clips qui prouvent la motivation toujours bien présente de Kid Ink à faire de la musique, pour le plus grand plaisir de ses fans…