Nouveau rebondissement dans l’affaire Chris Brown : convoqué par la police mardi matin (28 mai 2019) pour une accusation de “viol aggravé”, c’était prévisible, il ne s’est tout simplement pas présenté…

À LIRE AUSSI: Chris Brown convoqué à Paris pour son affaire de viol

Chris Brown est accusé de viol par une jeune femme. Les faits remontent en janvier 2019, dans la nuit du 15 au 16 janvier 2019. La plaignante, une Française de 24 ans accuse le chanteur ainsi que son garde du corps et l’un de ses amis de l’avoir violée à l’hôtel Le Mandarin Oriental à Paris. Les 3 accusés avaient été placés en garde à vue en janvier puis remis en liberté. Il avait alors porté plainte pour diffamation

Une confrontation devait avoir lieu entre la plaignante et les 3 accusés ce mardi 28 avril. Mais ni le chanteur, ni les 2 autres hommes, n’ont pas répondu présent à la convocation de la police …

“C’est un scandale !”

La jeune victime a une alliée de taille dans cette affaire : son avocate est Gloria Allred. Très connue aux Etats-Unis, elle est spécialisée dans les violences faites aux femmes. Elle a défendu les victimes d’Harvey Weinstein, Bill Cosby, R.Kelly, O.J Simpson… Du coup ce mardi 28 mai, devant la PJ du XVIIe arrondissement, lors de son allocution à la presse, Gloria Allred déclare : “Monsieur Brown n’a pas d’excuse valable pour son absence. Il a tout simplement délibérément choisi de ne pas se présenter aujourd’hui à la confrontation”. Celle qui avait fait “une exception” pour défendre son dossier en France  était furieuse : “C’est un scandale ! Pourquoi Chris Brown n’est-il pas venu aujourd’hui ? Se croit-il au-dessus des lois en France ? A-t-il peur de moi ?”

chris brown confrontation
Gloria Allred à Paris le mardi 28 mai 2019 (Photo AFP/Thibault Camus)

Pour ce qui est de la défense adverse, Chris Brown est représenté par Maître Raphaël Chiche, du Barreau de Paris. Son avocat a toujours assuré dans cette affaire qu’il “n’y avait eu aucune relation sexuelle de quelque manière que ce soit entre son client et la plaignante”. Maître Raphaël Chiche, qui dénonce des accusations “infamantes, fantaisistes et contradictoires” assure que son client reste “à la disposition de la justice” : “Mon client est le premier à avoir demandé l’organisation d’une confrontation avec la plaignante, qui s’est empressée de la refuser alors qu’il se trouvait en garde à vue et disposé à lui faire face”, a-t-il affirmé à l’AFP.

Il a ajouté avoir indiqué depuis plusieurs jours à la police que Chris Brown ne serait pas présent mardi à Paris “en raison de contraintes professionnelles”.