La série de HBO s’est à peine terminée, que les nouveaux épisodes se poursuivent dans la vraie vie. Kit Harington, la star de Game of Thrones, a été admis en rehab pour traiter plusieurs problèmes, liés à la fin de la saga culte…

En effet, dans le documentaire d’HBO The Last Watch sur OCS, l’acteur était extrêmement ému en apprenant l’un des dénouements du dernier épisode. Il n’avait pas cacher son émotion à la lecture du scénario.

À LIRE AUSSI: Game of Thrones : un documentaire émouvant sur la dernière saison [Vidéos]
Epuisé, stressé, ayant des petits problèmes avec l’alcool, celui qui incarne Jon Snow dans Game of Thrones semble vivre extrêmement mal la fin de la série. L’ultime épisode de la saison 8 s’est achevé il y a 2 semaines, avec une fin des plus surprenantes et outre les polémiques et les fans mécontents, l’acteur Kit Harington a eu besoin d’une pause, et même d’un peu d’aide. Il est entré dans un centre spécialisé pour “réapprendre à vivre” sans cette série. Il doit également soigner des problèmes d’addiction à l’alcool et gérer son stress qu’il a développé en amont de la fin de la série.
Et en effet, il semblerait que l’acteur soit interné depuis 1 mois environ ! Il s’agirait d’un centre privé, et plutôt luxueux, dans le Connecticut. Le même établissement qui a accueilli la chanteuse Selena Gomez en 2018. Kit Harington, 32 ans, y est hospitalisé pour “des problèmes de stress et d’épuisement, ainsi que pour l’alcool”. Le média américain Page Six, apporte d’autres infos sur son traitement qui comprendrait un “coaching psychologique” et une “thérapie comportementale pour lutter contre les émotions négatives”. Les tarifs mensuels de la clinique sont à 120 000 dollars. 

L’acteur vit très mal la fin de la série pour plusieurs raisons : c’est le show qui l’a fait connaître, il y travaille depuis 10 ans et le nombre de fans et l’engouement à travers le monde est énorme !

kit harrington

A GQ Australia, l’acteur avait confié en janvier 2019, ses sentiments face à cette fin proche : “Everyone was broken at the end. I don’t know if we were crying because we were sad it was ending or if we were crying because it was so fucking tiring. We were sleep deprived […] I remember everyone walking around towards the end going, I’ve had enough now. I love this, it’s been the best thing in my life, I’ll miss it one day – but I’m done.
(Tout le monde était brisé à la fin. Je ne sais pas si nous pleurions parce que nous étions tristes que ça se termine ou si nous pleurions parce qu’on était tous fatigués. Nous étions privés de sommeil […] Je me souviens qu’on s’approchait tous de la fin, on se disait : ‘J’en ai assez maintenant. J’aime cette série, c’était la meilleure chose de ma vie, ça me manquera un jour – mais j’en ai fini).