Booba : il a écrit Arc-en-ciel il y a 10 ans… pour la chanteuse Alizée !

Booba était l’invité d’Augustin Trapenard dans son rendez-vous “culturel, pop et piquant” Boomerang sur France Inter. Dans une interview baptisée B.a.-ba de Booba, le Duc s’en est allé à quelques confidences en ce lundi 3 juin…

B2O a discuté de son actualité et notamment de son dernier morceau Arc-En-CielLe titre, sorti le 16 mai 2019, s’est vite hissé au Top des tendances, a en réalité été écrit il y a plus de 10 ans par le Duc ! Chose encore plus surprenante, Booba confesse que ce titre était à la base destiné à la chanteuse Alizée ! Un dernier single très “doux” qui n’est pas un son rap : “C’est totalement de la variété”. Booba s’en va de sa petite anecdote : “Ce titre là a une histoire, je l’ai écrit il y a plus de 10 ans pour Alizée, la petite protégée de Mylène Farmer […] elle était en chute libre avec son petit copain à l’époque du coup ça s’est pas fait.” A l’époque, l’info avait filtré, on savait que des contacts avaient été établis, mais rien de concret n’avait été évoqué avec les médias.

Il explique donc avoir repris et ajuster son morceau pour le sortir en single : “On a réécouté le morceau avec mes artistes lors d’une session écriture à Miami, l’instru était toute pourrie d’ailleurs, on l’a réactualisé en changeant l’instru, sans changer les paroles.”

Arc-En Ciel est né. Au Top des streams sur les plateformes, le titre a été chanté par 40 000 personnes le 1er  week-end de juin au festival We Love Green, où Booba se produisait en tête d’affiche le samedi soir. Pour l’occasion, l’artiste a même créé un challenge sur ses réseaux sociaux, afin de chanter le titre avec lui sur scène lors de son live. C’est la chanteuse de 17 ans, Tessæ, qui a eu la chance d’interpréter le hit.

À LIRE AUSSI: Booba assure le show au festival We Love Green, avec Médine… [Vidéos]

Booba en remet une couche sur les radios

Le Duc, qui à la question du journaliste, ne dit respecter le travail que de Niska, Ninho (un feat bientôt ?), PNL et Drake, est également revenu sur un point qu’il avait déjà abordé ces dernières semaines. Le boycott que lui et les artistes présents dans le Top streaming subissent chez les radios généralistes :
Y’a une volonté de ne pas mettre les gens comme moi en avant […] de ne pas leur donner leur médaille quant ils le méritent”, dit-il au micro de France Inter, qui selon Augustin Trapenard, le passe de temps en temps…

À LIRE AUSSI: Booba attaque les radios françaises qui boycotteraient le rap !

Booba renchérit : C’est une forme de racisme bien-sûr, j’suis Numéro 1 en France, solo ou ne feat, depuis des mois, et je ne passe pas une seule fois sur les radios généralistes ? Ça me fait rire […] C’est tellement gros…”

Dans le Top 10 singles streaming, classement officiel des titres les plus écoutés sur les plateformes d’écoute en France chaque semaine établi par la SNEP (Syndicat national de l’édition phonographique), Booba est présent dans les 2 premiers titres les plus streamés : Arc-en-ciel en tête suivi de Médicament, son feat avec Niska.