Finales NBA : les Warriors restent en vie, Kevin Durant gravement blessé

Alors que les Raptors pouvaient être champions NBA cette nuit, les Warriors sont parvenus à s’imposer au Canada 106 à 105. Une rencontre marquée par la grave blessure de Kevin Durant, touché au tendon d’Achille.

Menés 3-1 par les Toronto Raptors, les Golden State Warriors n’avaient pas d’autre choix que de s’imposer sur le parquet de leurs adversaires cette nuit, pour rester en vie dans ces Finales NBA. Toujours en quête d’un Three Peat (3 titres consécutifs), les coéquipiers de Stephen Curry pouvaient compter sur le retour de leur autre superstar Kevin Durant, de retour au meilleur moment après avoir manqué les 4 premières rencontres. En face, les joueurs de Toronto ont quant à eux pu s’appuyer sur un public totalement transcendé par l’enjeu, à commencer par Drake, plus chaud que jamais sur le bord du parquet.

À LIRE AUSSI: Beyoncé : l’épouse du proprio des Warriors menacée de mort par ses fans !

Et dès le début de la rencontre, les Californiens vont imposer leur cadence et leur style, inscrivant de nombreux paniers de loin. Une dynamique qui va brusquement s’arrêter au début du 2ème quart-temps, alors que GS mène de 5 points. Alors qu’il a le ballon et qu’il est en duel dos au panier avec Serge Ibaka, Kevin Durant va perdre la balle avant de s’écrouler au sol. D’abord moqué par les supporters locaux, il va finalement être applaudi à sa sortie, les Canadiens bien conscients qu’il ne s’agissait pas d’une blessure légère, et pour cause. Alors que les résultats des IRM sont encore attendus, le staff de Golden State penche pour une rupture totale du tendon d’Achille, une blessure qui provoquerait de très nombreux mois d’absence pour l’ailier.

Evidemment touchés, les Warriors vont malgré tout relever la tête et vont rester devant jusqu’au milieu du 4ème quart-temps. Un moment choisi par les Canadiens pour revenir grâce à plusieurs gros shoots de Kawhi Leonard (26 pts, 6 pds, 12 rbds) et de Kyle Lowry (18 pts, 6 pds, 4 rbds) qui vont permettre à Toronto de compter jusqu’à 6 points d’avance. Golden State va alors infliger un 9-0 en moins de 2 minutes grâce notamment à 2 tirs à 3 points, coup sur coup, de Klay Thompson, auteur d’un très gros match (26 pts, 4 pds, 6 rbds) tout comme Steph Curry (31 pts, 7 pds, 8 rbds), plus que jamais leader incontestable des Warriors.

Ces derniers vont finalement s’imposer 106 à 105 après un shoot au buzzer raté par Toronto, ou plutôt contré par Klay. Loin d’être mort, Golden State peut donc toujours rêver à une nouvelle couronne, et va pour cela devoir s’imposer dans la nuit de jeudi à vendredi sur son parquet. Une victoire qui pousserait la franchise dans un dernier match décisif, dans la nuit de dimanche à lundi, au Canada.