Booba s’attaque maintenant à Nekfeu sur… Twitter !

Après son passage à Paname pour la festival We Love Green et le lancement de sa nouvelle marque, DCNTD, avec l’ouverture d’un pop-up store dans la capitale le week-end des 8 et 9 juin, Booba reprend une activité quasi normale sur ses réseaux. Il vient de s’offrir un nouvel ennemi… non pas sur Instagram, mais sur Twitter !

Peut-on encore les compter ? Après Rohff, La Fouine, Kaaris ou Damso pour ne parler que des rappeurs, ou encore de sa petite incartade avec la belge Angèle, voilà que Booba agrandit le cercle de ses ennemis, en y intégrant un nouveau nom : Nekfeu.

Un petit – presque – nouveau qui rejoint donc les rangs des artistes inscrits sur le Death Note du Duc, et il ne s’agit pas de n’importe qui. Les 2 artistes avaient même partagé la même manageuse/avocate durant une certaine période, en la personne d’Anne Cibron, mais cette période de ‘cohabitation’ est révolue. D’ailleurs, Booba avait, en réalité, déjà taclé Nekfeu lors des Victoires de la musique 2016. A cette époque, B2O avait été cité dans la catégorie ‘Album de musiques urbaines de l’année’ pour son projet D.U.C, face à Nekfeu et l’album Feu. Ce dernier avait alors remporté le trophée, déclenchant chez Booba une petite phrase, pas vraiment anodine, sur Insta : Mais on m’apprend à l’instant que c’est JÉSUS qui a remporté ce prix !!!”

À LIRE AUSSI: Booba réagit à la victoire de Nekfeu aux Victoires de la musique : “On m’apprend à l’instant que c’est JÉSUS qui a remporté ce prix”…

Cette fois, c’est le contenu de dernier album de Nek’, Les étoiles vagabondes, qui a provoqué les foudres du rappeur expatrié à Miami, et notamment la présence d’un invité, autrefois proche de Booba, Damso. Présent sur le titre Tricheur, Dems prononce des phrases, à propos de ses rapports avec ses précédentes maisons de disques, qui semblent faire référence à sa relation avec B2O. Les maisons de disques sont des salopes/c’est pour ça qu’elles font des avances/je ferai pas 2 fois la même erreur…” Et s’il s’est défendu d’avoir abordé sa relation passée avec Booba, ce dernier n’a pas manqué d’invectiver le rappeur belge à ce sujet : “joue pas au con petit !

À LIRE AUSSI: Booba relance son clash avec Damso à cause de son feat avec Nekfeu !

Après s’en être pris à Damso, le Duc s’attaque donc à Nekfeu. Le rappeur de 1995 ou du $-Crew a certes invité Damso, mais il a aussi permis à ce dernier de diffuser son message en toute connaissance de cause, doit penser Booba. C’est donc en commentant un post de Nekfeu sur Twitter que la sentence est tombée : “Tu es coupable de clash par association!

Booba livre ainsi sa pensée, Nekfeu est devenu un ennemi par association. 2 émojis accompagnent d’ailleurs sa phrase : un marteau en référence au juge qui rend son verdict et la balance, notamment la balance de Thémis dans ce cas, symbole de la justice rendue. Tout est dit.

Peut-être Booba a-t’il aussi remarqué que Nekfeu citait Rohff comme référence rapologique dans le titre Koala mouillé. Autre raison de ce “clash par association, Housni étant le plus grand adversaire de Kopp.

booba nekfeu clkash

Autre nouveauté, Booba a fait une infidélité à Instagram, en allant provoquer Nekfeu sur un autre terrainl, Twitter. En effet, Kopp a choisi d’interpeller Feu après qu’il ait posté un teaser de son album, Les étoiles vagabondes, dont la version physique sort ce vendredi 14 juin. Soit une semaine après sa sortie digitale et la diffusion du film éponyme dans les salles de cinéma.