Sly Johnson : mais qui a tué la vibe de l’ex-Saïan Supa Crew ? [Clip]

Après son expérience au sein du Saïan Supa Crew où il évoluait en tant que Sly The Mic Buddah, il avait choisi de se rebaptiser en Sly Johnson pour repartir en solo. 3 albums plus tard, le rappeur, chanteur, beatboxeur, instrumentiste, auteur et compositeur, qui s’est imposé en tant que petit prince de la soul française, est de retour. Il a en effet publié son 3ème opus, Silvère, en 17 mai 2019.

Il y a ceux qui salueront le parcours réalisé par Sly Johnson depuis la séparation du Saïan Supa Crew, et ceux qui – indéfiniment – regretteront la fin du groupe protéiforme, auteur de 3 albums entre 1999 et 2005, et d’un tube qui marquera l’été de l’année 2000, Angela. Il n’en reste pas moins que depuis le milieu des années 2000, Sly s’est affirmé en tant qu’artiste tout en développant ses skills dans de nombreux domaines : de choriste à beatboxeur, d’auteur à chanteur et interprète. S’il n’a plus rien à prouver, il a aussi affûté son style, emprunt d’humilité et de générosité, entre rap, soul et jazz, en multipliant les rencontres et les collaborations avec des artistes aussi divers et variés qu’Oxmo Puccino, China Moses, Erik Truffaz ou Camille, que la malienne Rokia Traoré ou le pianiste Jacky Terrasson.

À LIRE AUSSI: Sly Johnson : la Vidéo Lyrics de Skin et son concert à La Cigale, le 16 octobre 2018 ! [Clip]

Extrait de son nouvel album Silvère (son vrai prénom), qu’il a entièrement composé avec l’aide du producteur Ben Molinaro, l’artiste de 44 ans délivre aujourd’hui le clip du morceau, funky et pétillant, Tué ma vibe. “Tout part en sucette, ici, autour de moi…” Si dans la vidéo en noir et blanc réalisée par Red Garden, il fuit sa poisse qu’il ne peut faire que constater, au micro, il assume avec une pure vibe et un groove maîtrisé autant ses parties chantées et rappées. Cette vidéo est la 2nde à être extraite de l’album. Le 30 avril, le clip du 1er single, le très hip-hop New Day, avait été dévoilé 15 jours avant la sortie de Silvère.

Sly Johnson_Cover-silvereEn tournée dès ce mois de juin, jusqu’à fin 2020, Sly Johnson participera à nombreux festivals. On le croisera donc dès les 14 et 15 juin du côté de Chalette sur Loing (45), le 28 juin à Flourens (31), le 3 juillet à Moutier en Suisse (Festival Stand’été),  le 5 juillet à Saint Raphaël (83), le 13 juillet à Colmar (68) pour La nuit multicolore, le 20 juillet à Bonneville (74) pour le Pleins feux Festival. Le 6 août, il se produira sur l’Ile de Ré (17) pour le festival Jazz au Phare… Le 15 août, Sly sera en Martinique pour le Biguine Jazz Festival…

Sly Johnson – Tué ma vibe :