Les Toronto Raptors champions NBA pour la 1ère fois de leur histoire !

Les Toronto Raptors ont battu cette nuit les Golden State Warriors et deviennent, pour la 1ère fois dans leur histoire, Champions NBA !

Peu nombreux étaient ceux qui l’avaient pronostiqué, mais Toronto l’a fait : les Raptors ont mis fin au règne des Warriors ! Au bout d’un match une nouvelle fois très disputé, les joueurs de la franchise de l’Ontario ont réussi a prendre le pas sur leurs adversaires pour finalement s’imposer 114 à 110. L’équipe de Golden State a pourtant lutté et a livré une vraie résistance malgré les nombreux coups du sort.

Kevin Durant gravement blessé, les Warriors devaient déjà composer sans leur superstar. Une absence de taille et un début de match très serré puisque Toronto, emmené par un immense Kyle Lowry (26 Pts, 7 Rbds, 10 Pds), rentrera au vestiaire avec un avantage de 3 points seulement. G-Eazy, E-40 Too Short et Mistah FAB vont d’ailleurs profiter de la mi-temps pour offrir un show de quelques minutes au public, dans lequel on pouvait croiser un certain… Mbappé !

Revenus beaucoup plus forts, les coéquipiers d’un Stephen Curry particulièrement décevant (21 Pts, 3 Rbds, 7 Pds) vont repasser en tête à l’entame du 3ème quart-temps. Malheureusement, alors qu’il restait un peu plus de 2 minutes à jouer dans ce 3ème QT, Klay Thompson, excellent jusqu’alors, va se blesser très gravement au genou gauche après un gros contre de Danny Green. Une blessure qui va coûter très chère aux Warriors…

Si Stephen Curry a bien essayé d’arracher la victoire et d’emmener sa team dans un 7ème match, multipliant les tirs à 3 points en fin de match sans concrétiser, les Californiens vont peu à peu céder. En passe de prendre l’ascendant quand ils n’étaient menés que d’un point en fin de match (110-111), leur manque de réussite va les pénaliser et ils ne se relèveront jamais, pour finalement s’incliner 114 à 110. Pour la 2ème fois de sa carrière, l’ancien joueur des Spurs Kawhi Leonard, auteur de playoffs incroyables, a été désigné MVP des Finales. De son côté, Drake, qui sortira 2 nouveaux morceaux en l’honneur de la victoire des Raptors (Money in the Grave avec Rick Ross et Omerta) et qui suivait le match depuis une fan zone installée dans le Jurassik Park de Toronto, a montré beaucoup de compassion lors de la blessure de Klay Thompson. Il n’a évidemment pas boudé son plaisir devant les journalistes et a même reçu un appel de félicitations d’un certain Steph Curry…

Pour le dernier match des Warriors dans l’Oracle Arena d’Oakland (l’équipe déménage à San Francisco la saison prochaine) qui aura tant vibré ces dernières années, Toronto a donc décidé de gâcher la fête, pour le plus grand bonheur des Canadiens. Une joie qui risque de se prolonger pendant plusieurs nuits tant les supporters des Raptors avaient l’air heureux cette nuit…