Lil Durk : un juge a des preuves pour l’inculper de tentative de meurtre !

En 2014, invité sur l’album Corléone, on avait pu entendre Lil Durk en combinaison avec Lacrim, sur le titre On fait pas ça, dont le clip avait été tourné à Miami. Depuis de l’eau a coulé sous les ponts, et le rappeur ricain de 26 ans a mené une carrière qui l’a conduit tout droit derrière les barreaux… pour tentative de meurtre !

Comme il l’avait annoncé sur ses réseaux, le rappeur de Chicago s’était rendu à la police le 30 mai. Impliqué dans de nombreuses affaires, dont pas mal de fusillades, il avait déjà été arrêté en 2013 (pour avoir utilisé une arme à feu), et libéré sous caution. Il s’était clashé avec Soulja Boy en 2017. En mars 2019, c’est son cousin et rappeur Lil Master (24 ans) qui était abattu dans les rues d’Englewood, en banlieue de Chicago.

À LIRE AUSSI: Lil Durk : accusé de meurtre, le rappeur s’est rendu à la police [Vidéo]

Cette fois, Lil Durk répondait à un mandat d’arrêt suite à une fusillade survenue le 5 février 2019 dans un restaurant d’Atlanta (The Varsity), qui a fait un blessé par balles, un homme de 23 ans, Alexander Witherspoon. Dans cette affaire, le rappeur est carrément accusé de tentative de meurtre, mais pas seulement : de nombreux chefs d’inculpation ont été retenus contre lui dont ceux de voies de fait aggravées, affiliation à une personne associée à un gang de rue et associée à cette dernière afin de se livrer à des activités criminelles, possession d’armes à feu lors d’un crime et possession d’une arme à feu par un criminel reconnu coupable. Quelques jours auparavant, King Von, proche de Lil Durk, avait déjà été arrêté pour les mêmes raisons. Bref, Lil Durk est mal barré, mais il semblait assumer sa situation en se rendant, tout en profitant de l’occasion pour sortir un nouveau morceau au message clair : dans Turn Myself In, dont le titre signife Se rendre (dans le sens se rendre à la police, Ndlr), il clamait son innocence.

lil durk tribunal
Lil Durk au tribunal ce vendredi 14 juin…

Les choses ont évolué depuis son arrestation, et pas forcément dans le bon sens pour Lil Durk. De son vrai nom, Durk Derrick Banks se présentait devant un tribunal ce vendredi 14 juin. Présenté devant un juge, ce dernier lui a notifié qu’il avait trouvé les preuves des charges retenues contre lui, notamment celle de tentative de meurtre. Selon un rapport du département de police d’Atlanta, un témoin visuel a raconté avoir assisté à une scène durant laquelle il aurait vu Lil Durk sortir une arme, puis il aurait entendu des coups de feu, et enfin aurait vu une victime couchée au sol baignant dans son sang. De plus, la police assure avoir en sa possession d’une vidéo de cette scène captée le matin du 5 février, devant le restaurant The Varsity d’Atlanta. Un détective raconte même qu’une chaîne en or de 30 000 dollars, et une voiture, appartenant à la victime blessée par balles, avaient été volées.

Lil Durk risque 20 ans de prison

Devant ces faits, et malgré sa bonne volonté affichée (en se rendant à la police), Lil Durk se retrouve donc en mauvaise posture. Selon la loi appliquée dans l’état de Georgie, les charges retenues contre lui, notamment celle de tentative de meurtre, pourraient lui coûter 20 ans de prison ferme. Une sentence qui pourrait être alourdie si d’autres charges étaient également confirmées, comme celle de possession d’une arme à feu par un criminel reconnu coupable : la condamnation pour ce chef d’inculpation est de 5 ans. Une peine qui se cumulerait à la précédente !