Drake : de nouvelles attaques contre Pusha-T dans Omerta ?

Alors qu’il a sorti samedi 15 juin, 2 singles inédits pour célébrer la victoire des Raptors en Finales NBA, certains ont attribué certaines de ses phases dans Omerta à Pusha-T.

En remportant pour la 1ère fois de leur histoire le titre de Champion NBA, les Toronto Raptors ont fait basculer tout un pays dans le bonheur, à commencer par leur supporter le plus célèbre, Drake. Le Champagne Papi, a qui la NBA avait demandé de ne pas assister au match décisif par crainte d’incidents avec des fans de Golden State, a donc célébré depuis sa ville natale cette magnifique victoire. Très investi dans la franchise, dont le centre d’entraînement porte aussi le nom de son label OVO, Drizzy a d’ailleurs très vite reçu les félicitations d’un certain Stephen Curry, qui est l’un de ses amis hors des terrains. 

Pour poursuivre la fête, Drake a gâté ses fans en dévoilant ce samedi 2 singles inédits, Omerta et Money in the Grave avec Rick RossSi le morceau avec Rozay semble être celui qui a le plus ambiancer les auditeurs, certains internautes ont relevé certaines phases dans Omerta qu’ils estiment destinés pour un certain Pusha-T : “Last year niggas really felt like they rode on me/Last year, niggas got hot ‘cause they told on me/I’m about to call the bluff of anybody that fold on me.” (“L’année dernière, les n*gros pensaient m’avoir écraser/L’année dernière, les n*gros étaient chaud parce qu’ils m’ont balancé/J’vais révéler le bluff de tout ceux qui m’ont laissé tomber”).

À LIRE AUSSI: Drake : 2 nouveaux singles pour célébrer la victoire des Raptors ! [Sons]

Le 6God fait clairement référence à son embrouille avec Pusha-T, qui l’avait attaqué à plusieurs reprises, notamment dans le titre The Story of Adidon, où il révélait notamment l’existence du fils de Drake. On ne sait en revanche évidemment pas si ces menaces mèneront à un nouveau clash, ou si Drake souhaitait simplement revenir sur cette affaire ? En tout cas, il n’a visiblement rien oublié…