Neymar : son accusatrice aurait perdu un téléphone contenant des preuves

La jeune femme qui accuse Neymar de viol aurait perdu une pièce importante du dossier, son téléphone portable, qui contenait d’après elle de nombreuses preuves.

Déjà mise en difficulté après que ses 3 premiers avocats se soient retirés de sa défense, la mannequin brésilienne qui accuse Neymar de viol aurait en plus perdu une pièce importante du dossier. Le journal Le Parisien nous apprend en effet que Najila Trindade Mendes de Sousa a informé la police brésilienne de la perte de son téléphone portable, qui lui était réclamé par les enquêteurs. Forcément, c’est un nouveau gros coup dur pour la défense de la jeune femme de 26 ans puisque le téléphone aurait contenu des éléments pouvant prouver la culpabilité de l’attaquant du PSG. Selon le nouvel avocat de la plaignante, le portable serait resté dans la voiture de son ancien avocat ou dans la maison dans laquelle elle s’est installée après avoir déposé plainte.

À LIRE AUSSI: Accusé de viol, Neymar se défend en dévoilant des conversations privées

Une information révélée alors qu’elle avait déjà évoqué la perte d’une tablette contenant des vidéos intimes prises alors qu’elle se trouvait avec Neymar. Des images dans lesquelles se trouvaient notamment l’extrait diffusé sur les réseaux sociaux où on la voyait frapper Neymar, une scène qui n’allait clairement pas dans le sens de la jeune femme. Cette dernière accuse en effet Neymar de viol depuis le début du mois, une agression qui se serait déroulée mi-mai dans une chambre d’hôtel parisienne.

Pour se défendre, l’attaquant du PSG, qui aurait réclamé récemment son départ du club parisien, avait répondu durant un live sur Instagram. Il avait ainsi révélé des conversations privées qu’il avait eu avec la jeune femme, montrant notamment des photos intimes qu’elle lui avait envoyé. En charge de l’enquête, la police brésilienne va donc devoir démêler le vrai du faux alors que les 2 versions sont totalement contraires.