Le PSG a fixé le prix pour Neymar !

Dit sur le départ, par de nombreux médias, le Brésilien Neymar pourrait bien quitter le PSG… contre une très grosse somme !

Tandis que l’affaire de viol dans laquelle il est impliqué a de nouveau évolué ce 19 juin après la perte du téléphone de la victime présumée, Neymar pourrait prochainement quitter le PSG. C’est en tout cas ce que pensent de nombreux médias, français comme espagnols, qui expliquent que l’attaquant brésilien se serait lassé des échecs et des critiques faites à son égard. C’est ainsi qu’un retour au Barça est envisagé tout comme un possible transfert au Real Madrid, une éventualité malgré tout peu probable depuis l’arrivée d’Eden Hazard.

À LIRE AUSSI: PSG : Neymar aurait demandé son départ pour revenir à Barcelone !

Selon le journal Le Parisien, le PSG aurait fixé le prix auquel le club acceptera de vendre Neymar (27 ans) : 300 millions d’euros ! Une somme bien supérieure aux 222 millions dépensés à l’été 2017, quand le club parisien avait fait le choix de payer la clause libératoire du joueur au FC Barcelone. Déjà joueur le plus cher de l’histoire, le footballeur formé à Santos surpasserait encore un peu plus Kylian Mbappé, acheté quant à lui 180 millions.
Forcément, si un départ de Neymar paraît encore aujourd’hui peu probable, certains supporters imaginent déjà une possible arrivée d’Antoine Griezmann (28 ans). S’il a annoncé depuis le 14 mai son départ de l’Atlético Madrid (en payant sa clause libératoire de 120 millions d’euros) et semblait promis à Barcelone, le champion du monde n’a toujours pas signé pour les Blaugrana, ce qui pourrait laisser une opportunité aux dirigeants parisiens.

À LIRE AUSSI: PSG : après Neymar, Thiago Silva lui aussi sur le départ ?

Dans le même temps, on a appris ce mercredi le possible départ de Thiago Silva, lui aussi pilier du club puisqu’il en est le capitaine depuis son arrivée en 2012. Un possible transfert visiblement souhaité par Leonardo, qui l’avait fait signer à l’époque et qui est revenu au PSG il y a une semaine en tant que Président délégué. Bref, le mercato estival parisien risque d’être particulièrement agité…