Cardi B inculpée pour violences dans un club : “Je n’irai pas en prison” !

Cardi B est une bagarreuse !? Parmi toutes ses embrouilles, la rappeuse s’est battue en août 2018 avec 2 serveuses dans un strip-club du Queens à New York, lors d’un showcase du groupe Migos. Aujourd’hui, la jeune femme doit en payer le prix et risque la prison… 

Cardi B est inculpée de 14 chefs d’accusations ! En effet, c’est une affaire qui l’a suit depuis plusieurs mois. Un soir d’août 2018, dans un strip-club du Queens, à l’Angels Strip Club, elle s’est énervée contre 2 barmaids, les jumelles Rachel Wattley et Sarah Wattley. Cardi accusait l’une des filles d’avoir coucher avec son mari, Offset… Une dispute qui s’est transformée en bagarre avec chaises et bouteilles balancées à travers le club. L’avocat de la rappeuse a toujours défendu sa cliente en déclarant qu’elle n’avait jamais blessé personne.

À LIRE AUSSI: Cardi B s’est présentée devant un tribunal de New-York pour une affaire de bagarre…

Mais les faits lui étant reprochés sont bien différents… Un grand jury a inculpé l’artiste de 14 chefs d’accusation, dont 2 chefs d’accusation de “tentative d’agression avec intention de causer de graves blessures physiques”. Les autres chefs d’accusation incluent “délit”, “mise en danger”, “sollicitation criminelle”, “complot”, “voie de fait et “harcèlement”. En mai, Cardi s’est vu proposer un arrangement en plaidant coupable, mais cette dernière l’a rejeté. En témoignant de sa culpabilité, elle aurait pu éviter la prison, tant qu’elle restait à l’écart des ennuis pendant un petit moment. La dernière bagarre notable de l’artiste remonte à septembre 2018, elle avait sauté sur sa rivale Nicki Minaj lors d’un défilé de la Fashion Week à New York. Le destin de la rappeuse est assez incertain…

“Je n’irais pas en prison”

Mais Cardi B est confiante. Samedi 22 juin, elle se produisait au BET Experience à Los Angeles, un concert en amont des BET Awards. Pendant le spectacle, la rappeuse de New York s’est adressé au public et a parlé de l’affaire : “I’m not going to jail […] Fuck… I ain’t going to jail, I got a daughter” (Je ne vais pas aller en prison. Putain… […] Je ne vais pas aller en prison, j’ai une fille). A suivre…