Mawazine 2019 : le festival marocain accueille Migos et Koba LaD…

Créé en 2001, le festival Mawazine est le rendez-vous incontournable des passionnés de musique marocaine et internationale. Cette année, le casting était encore extraordinaire, avec des artistes de tous bords confondus, de la musique arabe à la scène rap internationale, et quelques français !

Organisé par l’association Maroc Cultures et Sa Majesté le Roi Mohammed VI, cet événement se déroule à Rabat, la capitale du Maroc. D’ailleurs, la famille royale est toujours présente lors de cet événement, une occasion unique de rencontrer les artistes. Autre spécificité, l’accès gratuit à 90% des spectacles et concerts pour les festivaliers ! Car la démocratisation de la culture au Maroc passe majoritairement par ce festival, qui fait partie des plus grands festivals du monde. L’édition 2018 avait accueilli Damso et Niska. Cette année 2019 a encore offert une belle scène pour le rap : Kery JamesFuture, Travis Scott, Aya Nakamura, Koba LaD, Migos

À LIRE AUSSI: Damso et Niska ont mis le feu au Maroc avec le festival Mawazine ! [Vidéo]

Du reggaeton, du rap et beaucoup d’énergie

La soirée d’ouverture était reggaeton avec Rosalía et J. Balvin qui ont lancé les festivités pour cette 18ème édition, débutée le vendredi 21 juin. Le chanteur latino, a déchaîné le public avec ses tubes Raggaeton, Mi Gente et I like It. Et si les 2 artistes hispanophones partageaient la même scène le même soir, ils n’ont pas joué ensemble. Le chanteur colombien a pourtant interprété le morceau Con Altura, en featuring avec Rosalía qui ne l’a donc pas rejoint.
La scène de l’OLM Souissi au cœur de Rabat a également accueilli les français Lartiste, David Guetta, les frères BigFlo & Oli, Dadju, Orelsan et les américains Future et son T-shirt aux couleurs du Maroc, et Travis Scott. Le groupe légendaire The Black Eyed Peas était également présent, leur live est même à retrouver en intégralité sur Youtube. A la Kasba Des Oudaïas, à Rabat Salé, près de la médina, Yousoupha s’est produit le 23 juin tandis que Kery James y montait sur scène le 26 juin. Quasiment tous les artistes ont immortalisé leur passage à Mawazine par un post Instagram :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

CHOKRANE ❤️ #Mawazine #Nmout3laBladi

Une publication partagée par Lartiste (@thereallartiste) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

🇲🇦❤Merci pour l’accueil incroyable ❤🇲🇦 . © @sife_photography

Une publication partagée par OrelSan (@orelsan) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

#BEPSummer19 has been amazing so far 🙌 Thank you for the love tonight, Morocco 🇲🇦 See you Friday, Hungary! 🎥: @directedbysterling

Une publication partagée par Black Eyed Peas (@bep) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Souvenirs de Rabat au Festival @mawazine où j’ai croisé le légendaire @samynacerioff

Une publication partagée par Kery James (@keryjamesofficial) le

Hier, mercredi 26 Juin au soir, se produisait sur la même scène internationale, de l’OLM Souissi, la reine des charts en France, Aya Nakamura, drapeau du Maroc sur les épaules et largement ovationnée par la foule. La belle a conquis le public rabati avec ses tubes qui tournent en boucle depuis presque un an : Djadja, qui avoisine les 400 millions de vues sur YouTube, La dot, Copines, Pookie ou encore Ça fait mal. Les festivaliers scandaient chacun de ses textes par cœur. Puis le rappeur américain Travis Scott a pris le relais, après son passage à Paris pour l’ouverture du pop-up store Reese’s. Il a ouvert avec son tube Goosebumps, puis a enchainé les hits Pick Up The PhoneZeze ainsi que Can’t Say et Sicko Mode issu de son dernier album Astroworld.

Si vous avez assez d’oseille pour vous payer un petit billet de dernière minute pour Rabat, il n’est pas trop tard, le festival n’est pas terminé ! Ce jeudi soir, à Rabat, sont annoncés les Migos, sûrement le plus gros groupe de rap américain en vogue en ce moment. Mais la fête se poursuit jusqu’au samedi 29 juin, et accueillera le Dj electro américain Marshmello le vendredi soir, puis le lendemain : Karol G, la chanteuse de trap latino colombienne ainsi que le roi du reggaeton colombien, Maluma. Enfin, celui que tout le monde s’arrache Koba LaD, sera là le samedi 29 juin pour clore cette édition.