Chilla : découvre son 1er album MŪN, avec Kalash et Gros Mo [Sons]

Figure majeure de la nouvelle scène du rap féminin, la lyonnaise Chilla, aussi à l’aise en mode rap qu’en mode chant, vient de dévoiler son 1er album intitulé MŪN

Avec Shay, Moon’a, Lala &ce, Aly Bass ou encore Le Juiice pour ne citer qu’elles, la scène du rap francophone féminin ne cesse de s’agrandir ces dernières années. Trop peu exposées, encore en quête de succès commerciaux, et souvent redirigées vers le R&B ou la chanson malgré l’immense succès de Diam’s au milieu des années 2000, les femmes parviennent doucement à s’imposer, prouvant qu’elles peuvent être largement à la hauteur quand il s’agit de rapper. Et à 25 ans, Chilla fait à coup sûr partie de celles qui ont le mieux réussi à profiter de la démocratisation du rap féminin, s’imposant aujourd’hui comme l’une de ses têtes d’affiche.

Révélée dès 2015, musicienne avertie (elle est passée par le conservatoire et pratique le violon), la rappeuse lyonnaise n’a depuis cessé d’évoluer, démontrant toutes ses aptitudes artistiques, à travers une très large palette de styles, elle qui a grandi au milieu d’une famille de musiciens. Finalement, justement inspirée par Diam’s, c’est vers le rap qu’elle se tournera définitivement à 17 ans. Un choix judicieux pour pouvoir faire passer ses messages. Particulièrement engagée pour les femmes, elle a ainsi dévoilé plusieurs titres abordant des thématiques féministes, bien qu’elle ait toujours refusé d’être vue simplement comme telle. D’ailleurs, elle préfère qu’on la dise simplement “humaniste”.

À LIRE AUSSI: Chilla sort #BalanceTonPorc en réaction aux attaques sexistes qu’elle subie ! [Clip]

Repérée par Tefa (ancien producteur de Diam’s, mais aussi Key James, Vald…), c’est avec lui qu’elle dévoilera en 2017 son 1er projet : Karma, uniquement disponible en digital. Une mise en bouche suivie par de nombreux clips, tous aussi travaillés les uns que les autres, et de nombreuses collaborations avec des marques (comme Apple pour son iPhone ou Adidas pour les nouveaux maillots de l’OL), qui lui ont permis de passer un nouveau cap avec la sortie de son 1er album, MŪN.
Un opus de 14 titres et 3 bonus sur lequel elle a convié Kalash et Gros Mo
, 2 collaborations attendues par son public. Reste désormais pour elle a définitivement s’imposer auprès d’un public encore plus large, une mission tout à fait réalisable avec ce projet :