Tandis que Jon Jones a conservé sa ceinture de champion du monde mi-lourds à l’occasion de l’UFC 239, le KO le plus rapide de l’histoire de la compagnie a été infligé par le mexicain Jorge Masvidal.

Voilà une soirée dont les fans d’UFC risque de se souvenir un moment. Alors que l’UFC 239 se tenait la nuit dernière dans la T-Mobile Arena de Las Vegas, Amanda Nunes a vaincu Holly Holm pour conserver sa ceinture de championne du monde des coqs. La brésilienne, qui s’impose de plus en plus comme LA meilleure combattante de l’histoire, a détruit son adversaire dès le 1er round d’un sublime high-kick.

Si le co-main event s’est révélé particulièrement intense, le combat principal de la soirée, qui opposait Jon Jones à Thiago Santos pour la ceinture des mi-lourds, a lui été beaucoup plus décevant. Sous les sifflets de certains spectateurs, l’Américain a conservé sa ceinture en contrôlant tout au long du combat son adversaire, qui a d’ailleurs fini blessé. Jones s’est même excusé auprès du public pour la qualité du combat, l’objectif étant avant tout de ne pas perdre son bien. Les 2 adversaires ont néanmoins fini sur des chaises roulantes, preuve que les impacts ont été nombreux et douloureux.

Enfin, cette soirée restera forcément dans l’histoire puisqu’à 34 ans, Jorge Masvidal a infligé à Ben Askren sa 1ère défaite en carrière mais surtout le KO le plus rapide l’histoire de l’UFC. Dès la cloche, le Mexicain s’est rué sur son adversaire et l’a touché d’un coup de genou dans la tête. Une humiliation d’autant plus forte que les 2 hommes s’étaient largement chauffés avant le combat.