A$AP Rocky : ses conditions de vie (misérables) en prison révélées…

Les médias américains multiplient les articles sur le sort qui est réservé au rappeur A$AP Rocky en détention en Suède. En prison depuis le 2 juillet, il vivrait dans des conditions misérables… 

A$AP Rocky a été arrêté et incarcéré pour une bagarre dans les rues de la capitale suédoise. Alors que les juges de la Cour Suprême de Suède viennent de décider de le maintenir en détention jusqu’au procès en rejetant son appel, d’autres rebondissements surviennent dans cette affaire.
Dans la prison suédoise où l’artiste est détenu, ce dernier y vivrait un véritable enfer ! Selon TMZ, l’endroit serait “un environnement incroyablement inhumain” : la nourriture n’est pas mangeable, l’eau est impropre à la consommation, “les installations sont horribles et sales” et des excréments sont jetés et ne sont pas nettoyés. La source rapporte à TMZ que le rappeur dort sur un “tapis de yoga” sans couverture à même le sol, faute d’installation suffisante. Il aurait un prisonnier dans la cellule voisine, souffrant de graves troubles mentaux, qui se cogne la tête contre le mur de béton et jette ses excréments dans tous les sens… Les 5 premiers jours de sa détention, A$AP ne se serait nourri que d’une pomme par jour… Bref, on est dans Midnight Express (le film d’Alan Parker, de 1978, qui relate les conditions de détention d’un touriste en Turquie) !

À LIRE AUSSI: A$AP Rocky : les rappeurs US soutiennent leur collègue maintenu en prison en Suède…

Au delà de ses conditions, il semblerait que les droits du rappeur soient bafoués. Incarcéré pendant 2 semaines, les procureurs suédois l’inculpent de voies de fait graves après une bagarre dans la rue. Il existe un traité – la Convention de Vienne – signé par la Suède et les Etats-Unis tablant les relations consulaires que doivent avoir les 2 pays. Selon le traité, lorsqu’un étranger américain est arrêté sur le sol suédois, il a le droit de voir immédiatement un responsable du consulat de son pays. Selon la même source de TMZ, Rocky a demandé un rendez-vous, mais lorsqu’un responsable du consulat américain est arrivé au centre de détention pour le rencontrer, l’accès lui a été carrément refusé ! Toujours selon la même source, le responsable américain a déclaré qu’il n’avait pas été autorisé à entrer et pour cause : les autorités suédoises ne voulaient pas qu’il se rende compte de l’état de la situation dans l’établissement. Cette violation de droit a été malgré tout réparé, mais 2 jours plus tard ! Sous la pression de l’équipe du rappeur, le responsable du consulat a été autorisé à voir son compatriote, en présence de 2 gardiens suédois.

A suivre…