Jay-Z se lance dans le bizness légal de la weed

C’est officiel, Jay-Z l’a annoncé, il entre dans le bizness de la weed, ou disons qu’il y revient. Alors que sur le continent nord américain, la légalisation du cannabis fait son chemin, Hova emboîte le pas d’autres rappeurs dans ce commerce, comme Snoop Dogg et Wiz Khalifa …

Il n’est pas le rappeur le plus riche au monde pour rien. Jay-Z a le flair pour s’allier aux bizness les plus lucratifs. Aujourd’hui milliardaire, actionnaire des établissements 40/40 Club,  propriétaire des sociétés de management Roc Nation et Roc Nation Sports, de sa plateforme de streaming Tidal, également actionnaire des  Brooklyn Nets et de  Throne Boxing, créateur de la marque de streetwear Rocawear, propriétaire de la maison de champagne Armand de Brignac, on apprend que le rappeur et entrepreneur originaire de Brooklyn revient à ses 1ers amours, la drogue, comme quand il dealait dans son quartier de de Bedford-Stuyvesant en 1995. Jay-Z a, en effet, rejoint la société californienne de cannabis Caliva en tant que chef en stratégie marketing de la marque.

À LIRE AUSSI: Jay-Z est le 1er rappeur de l’histoire à devenir milliardaire !

Selon le magazine Rolling Stone, et aidé de son expérience sur le terrain (bien que cela remonte à plus de 20 ans !), le 1er milliardaire de l’histoire du hip-hop aidera Caliva dans “ses décisions créatives”, “ses campagnes de sensibilisation” et “sa stratégie globale”. Il se concentrera également sur les questions de justice sociale entourant la légalisation du cannabis, y compris “la formation professionnelle et le développement global des employés et de la main-d’œuvre”.
Dans un communiqué, le mari de Beyoncé déclare : “Anything I do, I want to do correctly and at the highest level. […] With all the potential in the cannabis industry, Caliva’s expertise and ethos make them the best partners for this endeavor. We want to create something amazing, have fun in the process, do good and bring people along the way.(Tout ce que je fais, je veux le faire correctement et au plus haut niveau. Avec tout le potentiel de l’industrie du cannabis, l’expertise et l’éthique de Caliva en font les meilleurs partenaires dans cette entreprise commune. Nous voulons créer quelque chose d’extraordinaire, nous amuser dans le processus, le faire bien et accompagner les clients).

C’est l’artiste lui-même que a contacté Caliva, après une recherche approfondie pour trouver une association qui lui convienne dans l’industrie du cannabis. Dennis O’Malley, PDG de Caliva a déclaré au magazine Rolling Stone : “For Jay-Z to seek out Caliva as a partner is humbling and confirms our mission of being the most trusted name in cannabis. To find that we were in complete alignment around our values and ethos was just a home run. We believe this partnership is unparalleled in this or any business and we could not be more pleased to be working with him and have him as our Chief Brand Strategist.” (Que Jay-Z se joigne à Caliva en tant que partenaire nous donne une leçon d’humilité tout en nous confortant dans notre mission d’être la marque de référence et de confiance dans le cannabis. Constater que nous étions parfaitement alignés sur nos valeurs et notre philosophie n’était que la 1ère étape. Nous pensons que ce partenariat est sans précédent dans ce domaine d’activité et que nous ne pourrions pas être plus heureux de travailler avec lui, et de l’avoir en tant que notre chef en stratégie marketing)

À LIRE AUSSI: Wiz Khalifa va lancer des huiles au cannabis au Canada !

Jay-Z rejoint la liste des rappeurs à s’investir dans le secteur de la marijuana. Le plus connu, Snoop Dogg, qui apparaît notamment dans le documentaire Netflix Grass is Greener, a lancé sa propre marque de cannabis, Leafs by Snoop. Un autre à avoir créé sa marque, Wiz Khalifa avec Khalifa Kush. 2 Chainz est propriétaire de The Gas Cannabis Co et le jeune Post Malone s’est ajouté à la liste récemment. En France, c’est le rappeur Kalash qui se lançait aussi dans la vente de son propre dérivé de la weed, la Kalash OG.