Snoop Dogg à propos de 6ix9ine : “Laissez le rat pourrir en prison” !

Depuis son incarcération, 6ix9ine est probablement l’un des rappeurs les plus décriés du game. Haï ou adoré, tout le monde a une petite opinion du jeune artiste de Brooklyn, dont un certain Snoop Dogg

En prison depuis le 18 novembre 2018, le phénomène aux cheveux multicolores a dû collaborer avec les autorités américaines (et balancer son entourage) pour éviter une peine qui devait le maintenir derrière les barreaux jusqu’à la fin de sa vie. Son procès étant prévu pour septembre 2019, Tekashi a souhaité s’entourer des meilleurs pour se défendre alors qu’il risque encore 32 ans de prison minimum. Il peut désormais compter sur Alex Spiro, l’un des avocats de Jay-Z que ce dernier avait notamment engagé pour défendre 21 Savage quand ce dernier avait été arrêté par les services d’immigration américains en vue d’une expulsion.

À LIRE AUSSI: 6ix9ine : l’un des avocats de Jay-Z rejoint son équipe de défense

Ce super avocat saura-t-il réduire la peine de 69 ? En attendant septembre, le rap game américain scrute l’affaire et certains rappeurs n’ont pas vraiment envie que l’artiste, en duo avec Lacrim sur Bloody, s’en sorte. Mercredi 10 juillet, en commentaire d’une publication Instagram du média Rap by RAPTV,  relatant l’arrivée du nouvel avocat du rappeur, Snoop Dogg n’a pas hésité à exprimer son opinion : “Let the rat rot. G code(Laissez le rat pourrir. Code G), a écrit Snoop avec l’émoji d’un rat. L’icône de la westcoast fait référence au “G code” (pour Gangsters Code) : dans la culture hip-hop US (comme en France), ce code est un code de l’honneur, ou un ensemble de règles appliquées dans la rue. Les principales règles à respecter sont : ne pas balancer, ne pas témoigner, ne pas coopérer avec les forces de l’ordre, montrer du respect pour gagner le respect, acceptez les conséquences de vos crimes, restez fidèle… En 2005, les Geto Boys rappaient ce code d’éthique de la street avec le morceau G-Code dont le refrain commençait par : “We don’t talk to police…” ! Comme pour Meek Mill, Fat Joe ou encore YG avec Stop Snitchin’, il est évident que 6ix9ne a collaboré avec les fédéraux et que ça ne passe pour Snoop…

C’est clair, Snoop Dogg n’est donc toujours pas un fan de 6ix9ine. En février déjà, Snoop avait exprimé son dédain pour le rappeur qui avait coopéré avec le gouvernement fédéral. Acculé par le FBI et la justice américaine, 6ix9ine avait craqué et avait fait le choix de balancer ses anciens partenaires. 11 individus avaient été arrêtés à la suite de ses confessions, dont 9 qui ont plaidé coupable. Snoop n’est pas seul à avoir cracher sur cet acte de poucaverie, les rappeurs Boosie BadAzz, Gillie Da Kid, YG, Fabolous et Gunplay sont tous montés au créneau après ses révélations.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

🐀

Une publication partagée par snoopdogg (@snoopdogg) le