R. Kelly soutenu par ses esclaves sexuelles à son procès ?

Arrêté la semaine dernière pour pornographie infantile et détournement de mineurs, R. Kelly sera soutenu à son procès par les 2 femmes que la justice désigne comme ses esclaves sexuelles.

Définitivement, le cas R. Kelly déchaîne les passions et les folies. De nouveau arrêté et incarcéré la semaine dernière, R. Kelly est cette fois accusé, entre autres, de pornographie infantile et de détournement de mineurs. Des faits qui viennent s’ajouter à un dossier déjà particulièrement chargé, puisqu’il fait déjà l’objet d’accusations d’agressions sexuelles et de détournements de mineures. La justice tente ainsi d’accumuler le plus d’éléments possible afin d’envoyer une bonne fois pour toute la star du R&B derrière les barreaux.

À LIRE AUSSI: R. Kelly de nouveau arrêté pour des accusations de pornographie infantile !

Un élément pourrait néanmoins venir contrarier les intentions de la justice. 2 femmes, désignées par la plupart des observateurs comme les esclaves sexuelles du chanteur, Joycelyn Savage et Azriel Clary, seraient prêtes à témoigner en sa faveur en cas de procès. Si ces dernières ont affirmé en vidéo être heureuses et vouloir aider celui qui les emploient officiellement comme assistanteselles expliquent également vivre confortablement dans un appartement loué jusqu’à la fin de l’année par R.Kelly dans la Trump Tower de Chicago. Les juges pensent eux surtout qu’il s’agit d’une tentative désespérée du crooner pour s’en sortir librement et que les jeunes femmes ont subi un lavage de cerveau. Leurs parents respectifs, qui n’ont plus de contacts avec elles, ont d’ailleurs publiquement témoigné de leurs inquiétudes quant à la santé mentale de leurs filles…

Autant d’éléments qui rentreront forcément en compte quand la justice décidera ce mardi si R. Kelly doit rester incarcéré ou s’il peut sortir sous caution. Dans la foulée de la décision, il pourrait ensuite donner une conférence de presse en compagnie de ses avocats avant un procès, dont on ne connait pas encore la date, qui s’annonce évidemment très suivi…