Drake poursuivi par une fan pour une grave lésion cérébrale lors d’un concert

Drake donne des concerts de folie, toutes les personnes qui auront assisté à ses prestations peuvent en témoigner. Sauf que cette folie le mène aujourd’hui à être traduit en justice… 

C’est le média américain The Blast qui le rapporte, le rappeur-chanteur canadien Drake se voit poursuivi en justice par une fan qui a assisté à l’un de ses concerts. Elle affirme avoir subi une lésion cérébrale grave après qu’une bouteille de bière lui ait été lancée à la tête à l’intérieur de la salle de concert. La jeune femme en question se nomme Amanda Giovacco a 24 ans et habite à Staten Island, à New York. Elle a intenté une action en justice devant la Cour suprême de Manhattan à la suite de cet incident survenu le 8 août 2016 ! Dans sa plainte, elle met la faute sur l’interprète de Hotline Bling, mais aussi envers The Madison Square Garden, un employé nommé Joseph Picco ainsi que l’entreprise organisatrice du spectacle Live Nation Worldwide.

À LIRE AUSSI: Jay-Z, Drake, Kanye West et Beyoncé parmi les stars les mieux payées [Classement]

Elle stipule que la foule était “agitée” et a déclaré qu’elle avait été violemment frappée avec une bouteille de bière lancée lors du concert, sans justification ni provocation de sa part. Elle affirme que le salle n’était pas suffisamment sécurisée, et le public pas assez contrôlée sur le lieu et que des quantités excessives d’alcool étaient vendues dans des bouteilles en verre plutôt que dans des gobelets en plastique. Les documents du tribunal rapportent également que ce n’est pas la 1ère fois que des affaires de violence sont rapportées lors des concerts de Drake… Une négligence qui lui a donc coûté une lésion cérébrale traumatique et des convulsions. Une blessure grave qui l’empêche aujourd’hui de poursuivre ses études de médecine. Son avocat, Joseph Napoli, a fermement condamné le Madison Square Garden, le promoteur et Drake pour ces actes de négligences qui conduisent aujourd’hui sa cliente a revoir fortement son avenir…