Instagram : la suppression des likes testée dans plusieurs pays !

Le réseau social Instagram a confirmé la mise en place dans plusieurs pays d’une phase de test de suppression des Likes avant une possible généralisation dans quelques mois…

La fin des likes sur Instagram se précise. Evoquée depuis plusieurs mois et annoncé en mai, cette décision pourrait permettre de mettre un terme à certaines dérives liées à la pression que le réseau social crée chez certains, notamment les plus jeunes (ainsi qu’au bizness lié à la commercialisation des posts). Désireux de tester ce dispositif avant une possible généralisation, Insta a annoncé avoir mis en place ce test dans 6 pays à travers le monde : l’Australie, l’Italie, l’Irlande, le Japon, le Brésil et la Nouvelle-Zélande. L’utilisateur postant une photo pourra néanmoins voir le nombre de j’aime qu’il a reçu ainsi que les personnes ayant aimé son cliché, ce que les autres ne pourront en revanche plus voir.

“Nous faisons actuellement un test qui cache le nombre de likes et de vues de vidéos pour certaines personnes et dans ces pays : Australie, Brésil, Canada, Irlande, Italie, Japon, Nouvelle Zélande”

“Nous voulons que vos amis se concentrent sur les photos et les vidéos que vous partagez et non sur les nombres de likes que vous avez. Vous pouvez toujours voir vos propres nombres de likes en cliquant sur la listes de personnes qui ont aimé le post mais vos amis ne seront pas en mesure de voir combien de likes a reçus votre post”

Une décision qui arrive alors qu’Instagram est régulièrement critiqué pour être à l’origine d’une course malsaine aux Likes. Plusieurs études ont d’ailleurs pointé du doigt ce phénomène, à commencer par la Royal Society for Public Health qui a classé en 2017 Instagram comme le pire réseau pour la santé mentale des jeunes au Royaume-Uni. L’année suivante, le Pew Research Center a démontré que 72% des adolescents du pays utilisaient Instagram et que près de 40% d’entre eux se sentaient obligés de ne conserver que les contenus ayant rassemblé beaucoup de Likes, ou de commentaires, sans quoi ils supprimeraient leurs messages. Ce dispositif anti-likes devraient ainsi largement atténuer ce triste, mais bien réel phénomène…