Jeune rappeur de 19 ans originaire de Californie, Tay-K vient d’être condamné à 55 ans de prison après l’assassinat d’un homme de 21 ans lors d’un cambriolage qui a mal tourné.

Après avoir largement animé et fait parler les réseaux sociaux ces dernières semaines, le feuilleton judiciaire de Tay-K vient de connaître un 1er rebondissement, et pas des moindres. Le rappeur américain de 19 ans, de son vrai nom Taymor McIntyre, a été condamné ce 23 juillet à 55 ans de prison après avoir été reconnu coupable des faits qui lui étaient reprochés. Suspecté d’avoir assassiné en 2016 un jeune père de famille lors d’un cambriolage, il avait avoué avoir été impliqué dans le cambriolage mais niait être l’auteur du meurtre. La justice a quant à elle estimé qu’il était bel et bien celui qui avait assassiné Ethan Walker, 21 ans, dont le seul tort est d’avoir surpris Tay-K et ses complices chez lui.

La justice devait en fait déterminer si McIntyre et ses complices savaient que l’homme assassiné était présent et s’ils avait prévu de le tuer durant leur cambriolage. Une accusation dont il s’est toujours défendu, comme l’avait affirmé son avocat devant la cour. Ce dernier n’a visiblement pas été assez persuasif et voit donc son client condamné, au moins jusqu’à ses 74 ans.

Arrêté peu de temps après le meurtre, Tay-K avait rapidement été inculpé avant d’être assigné à résidence. Une obligation qu’il avait tenté de fuir 6 mois après en coupant lui-même son bracelet électronique avant de prendre la fuite, une tentative infructueuse puisqu’il sera vite rattrapé et placé directement en prison. C’est à ce moment-là qu’il dévoilera le clip de son titre The Race, un titre certifié single de platine depuis et qui compte plus de 150 millions de vues sur YouTube.

Il est au passage toujours suspecté d’avoir assassiné un photographe, Mark Salvider, près d’un fast-food de San Antonio (Texas), après avoir tenté de lui voler son matériel. Autant dire qu’il y a peu de chances de revoir Tay-K sortir de prison un jour…