Cardi B et Lil Yatchy agacés du soutien de Trump envers A$AP Rocky

A$AP Rocky toujours en prison, il peut compter sur le soutien d’une grande partie des rappeurs américains ainsi que, ces derniers jours, sur un soutien inattendu… qui n’a pas manqué d’agacer certains artistes. 

C’est au départ sur la demande de Kim Kardashian et Kanye West que le président américain s’était penché sur l’affaire A$AP, retenu dans une prison suédoise depuis début juillet après une violente rixe. Mais par la suite, Donald Trump s’est montré très entreprenant pour défendre la cause de l’artiste. Il n’avait pas hésité à prendre la parole sur cette affaire et même à interpeller le Premier Ministre suédois par tweets interposés. Une initiative de Trump saluée par plusieurs artistes, mais d’autres y voient une grossière manière de redorer son blason.

Cardi B, qui n’est pas de base une grande fan du chef de l’État, a pris le temps via un Live sur Instagram d’exposer son point de vue. Si elle refuse de boycotter la Suède pour ses concerts, elle a tout de même demandé la libération d’A$AP et fustige Trump de croire qu’il peut résoudre le problème et imposer ce qu’il veut aux pays européens : “Trump he is shitting on a lot of countries […] He thinks Sweden they going to free A$AP for me. The thing is this country is playing nice with u but don’t really like you. U suck the dick of the country but no […] By the way Free A$AP Rocky ! I just can’t afford Trump makes that shit worst” (Trump, il chie sur beaucoup de pays […]. Il pense que la Suède va libérer A$AP pour lui. Le problème, c’est que ce pays se comporte bien avec toi, mais ne t’aimes pas vraiment. Tu auras beau leur sucer la b*te […] Et au fait, libérez A$AP Rocky! Je ne peux tout simplement pas imaginer que Trump empire les choses)

La rappeuse du Bronx a également rappelé dans un autre live que Donald Trump n’agissait jamais envers les problèmes de brutalités policières aux États-Unis, notamment envers la communauté afro-américiane. Même son de cloche du côté du rappeur Lil Yatchy. Interrogé par TMZ ce 26 juillet sur A$AP, l’artiste pense tout simplement que Trump ne s’implique dans cette affaire que pour gagner des points auprès de la communauté noire.

“I don’t think that’s the way to go about it, the way Trump handling it. If you gonna do something, just do it. You don’t got to keep telling everybody, just do it. He ain’t got to keep tweeting. I don’t think he doing shit either. I know for a fact that Donald Trump don’t give a fuck, he does not care. He know this is some points. “Oh man, I can really win a lot of Black people over”. He don’t really care” (Je ne pense pas que ce soit la manière de s’y prendre, la façon dont Trump s’en occupe. Si tu veux faire quelque chose, fais-le. Tu ne dois pas continuer à dire à tout le monde que tu vas agir, tu le fais. Il n’est pas obligé de continuer à tweeter. Je ne pense pas qu’il en a quelque chose à foutre dans tous les cas. Je sais pour sur que Donald Trump s’en fiche (de la communauté noire américaine). Pour lui, c’est juste une manière de gagner des points aux élections : “Oh, tiens, je peux vraiment gagner beaucoup de Noirs avec cette histoire”. Il s’en fiche, mec.)

À LIRE AUSSI: A$AP Rocky : les rappeurs US soutiennent leur collègue maintenu en prison en Suède…

Yachty précise à la fin au journaliste qu’il n’est pas Kanye West (George Bush doesn’t care about Black people), mais il a ajouté qu’il pensait que Trump manquait de compassion et avait clairement des arrière-pensées. A$AP Rocky risque désormais jusqu’à 2 ans de prison s’il est jugé coupable dans son affaire de bagarre.