Une jeune femme fanatique d’A$AP Rocky aurait commis l’irréparable la semaine dernière si elle n’avait pas été arrêté à temps.

Si A$AP Rocky a été arrêté en Suède début juillet après une bagarre et attend son procès dans sa cellule suédoise, de nombreux fans se sont mobilisés pour le soutenir… parfois de manière un peu trop extrême. Selon NBC 4 Washington, Rebecca Kanter, 26 ans, a été arrêtée mardi 23 juillet pour avoir menacé de faire sauter l’ambassade de Suède à Washington, en soutien au rappeur incarcéré A$AP Rocky. La jeune femme est apparue très contrariée après l’annonce de la détention du rappeur en Suède et elle s’est présentée devant l’ambassade suédoise à Washington. Elle aurait alors hurlé des insultes envers le personnel du bâtiment, renversé des meubles et même menacé de “blow this motherfucker up”, comprendre faire exploser cette merde. Invitée à quitter les lieux, ce sont les services secrets qui sont directement venus l’arrêter. Elle s’était assise par terre et ne voulait plus quitter les lieux : “Call the police, I’m not leaving” (Appelez la police, je partirai pas).

À LIRE AUSSI: Cardi B et Lil Yatchy agacés du soutien de Trump envers A$AP Rocky

La veille de son arrestation, Rebecca Kanter avait jeté une bouteille de liquide sur l’immeuble et avait déjà proféré des menaces de faire exploser l’immeuble. Après ce 1er incident, la jeune femme aurait écrit à certains médias locaux pour partager un message : “why isn’t it breaking news that I defiled the House of Sweden last night, that I vandalized the Wold Bank, that I vandalized the IMF … why aren’t I getting press for A$AP.” (Pourquoi n’est-ce pas en Une des dernières heures que j’ai souillé l’ambassade de Suède hier soir, que j’ai vandalisé la Banque mondiale, que j’ai vandalisé le FMI… Pourquoi je suis pas dans la presse pour ASAP?).

Depuis, elle a été libéré sous caution pour l’incident. Elle devra tout de même comparaître devant le tribunal le 31 juillet faisant face à des accusations d’avoir délibérément dégradé des biens appartenant à un gouvernement étranger et d’avoir refusé de quitter une ambassade étrangère.