La justice a tranchée et a jugée la chanteuse Katy Perry coupable de plagiat pour l’un des ses plus gros hits, Dark Horse, datant de 2013. 

Accusée de violation des droits d’auteur par un rappeur américain, Marcus T. Williams-Gray, aka Flame, un artiste issu du courant “Christian rap” (rap chrétien), Katy Perry était présentée ce 30 juillet à un tribunal. Selon le rappeur, elle aurait délibérément copié sur son travail pour créer son tube Dark Horse, ce qu’un jury d’experts a confirmé en prenant la décision unanime de reconnaître la chanteuse coupable. Un verdict en faveur de Flame et sa chanson Joyful Noise réalisée en featuring avec 2 autres rappeurs chrétiens,  volé la boucle rythmique de la chanson de Flame sans autorisation et l’a utilisée pour Dark Horse, hit qui est resté longtemps numéro 1 au classement du Billboard Hot 100 à l’époque.

À LIRE AUSSI: Lil Nas X : poursuivi pour plagiat, il risque de perdre… 25 millions de dollars

date de 2008 et est issu de l’album Our World Redeemed. Le rappeur avait déjà essayé d’intenter un 1er procès en 2014, l’année juste après la sortie du banger de Katy Perry. Mais qu’elle se rassure, elle n’est pas le seule qui sera tenu pour responsable. Ses producteurs Dr. Luke, Max Martin, Henry Walter, l’auteure-compositrice Sarah Hudson ainsi que le rappeur Juicy J, en featuring avec elle sur le morceau, ont tous été jugés responsables dans cette affaire.

De plus, Capitol Records (la maison de disque de Katy Perry) ainsi que Warner Music Group, Kobalt Publishing et Kasz Money Inc. sont également cités au titre de défendeurs dans le procès. Katy Perry a témoigné au cours du procès affirmant qu’elle n’avait jamais entendu Joyful Noise avant cette affaire. Elle avait entendu l’instru à l’époque chez Dr. Luke et avait écrit Dark Horse en 4 heures. Flame estime lui qu’au-delà d’avoir violé ses droits d’auteur, elle a discrédité son travail d’artiste chrétien en associant son travail à des symboles diaboliques et de messages subliminaux, notamment avec le clip…

Katy Perry  feat. Juicy J – Dark Horse :

Joyful Noise feat. Lecrae – Flame :

Le verdict étant établi, les jurés décideront combien Katy Perry et les accusés doivent payer en dommages et intérêts à l’auteur de Joyful Noise. L’interprète de Firework a demandé au cours du procès que le jury ne dévoile pas le montant de sa fortune, de peur que l’artiste ne demande une trop grande compensation…