A$AP Rocky : une nouvelle vidéo de la bagarre dévoilée !

Une nouvelle vidéo de la rixe opposant A$AP Rocky et son équipe à 2 jeunes suédois vient d’être dévoilée et cela ne va pas arranger la situation du rappeur…

Le média américain TMZ vient ainsi de dévoiler une vidéo prise par une caméra de surveillance qui filmait la bagarre survenue en Suède au début du mois de juillet. Alors qu’A$AP Rocky est jugé en ce moment dans cette affaire, cette vidéo montre le garde du corps du rappeur soulever le jeune suédois qui suivait l’artiste et son équipe. Selon TMZ, l’homme de Rocky étoufferait quelque peu  la victime en la soulevant ainsi. ⁠⁠Plus tôt dans la semaine, le rappeur d’Harlem, ainsi que ses co-accusés, Bladimir Emilio Corniel et David Tyrone Rispers, ont plaidé non coupables aux accusations d’agression à la suite de l’incident. Les procureurs suédois, eux, estiment que les américains ont “délibérément, ensemble et en accord” attaqué le jeune suédois du nom de Mustafa Jafari, 19 ans, qui a été lui totalement innocenté dans cette affaire.

Donald Trump envoie un émissaire présidentiel !

Pour l’audience sur l’affaire A$AP Rocky en Suède, le mardi 30 juillet, Donald Trump a envoyé un émissaire présidentiel chargé des ressortissants emprisonnés. Il faut bien dire que le président américain s’est véritablement pris de passion pour l’affaire A$AP. Robert O’Brien, envoyé spécial américain en temps normal pour les situations d’otages, est ainsi arrivé mardi au tribunal de Stockholm pour suivre le procès du rappeur. L’envoyé a déclaré aux médias que le président Trump lui avait demandé de venir ici afin de les soutenir : “Je serai là jusqu’à ce qu’ils rentrent à la maison”. La mère de Rocky, Renee Black, était également présente et clamait l’innocence de son fils.

À LIRE AUSSI: A$AP Rocky : ce que la Suède lui devra s’il est jugé innocent
Le procès a officiellement débuté au tribunal de Stockholm mardi 30 août. L’avocat de Rocky, Slobodan Jovicic, a déclaré que son client avait agi en légitime défense après avoir été suivi et harcelé par 2 hommes, dont Mustafa Jafari. Jovicic dit que ce dernier se serait fait du mal lui-même lorsqu’il a essayé de frapper le garde du corps du rappeur, qui faisait “juste son travail”. Lors de sa déposition mardi devant le tribunal, Jafari a déclaré avoir été frappé au moins 20 fois par 4 hommes du groupe, dont A$AP. Il demande plus de 16 000 dollars en compensation pour blessures et pertes de revenus. S’il est reconnu coupable, Rocky risque lui jusqu’à 2 ans de prison.
Renee Black, la mère d’A$AP Rocky, arrivant au tribunal à Stockholm – The NY Times