Après leur clash et les nombreux diss track échangés l’année dernière, MGK a affirmé être prêt a enterrer la hache de guerre avec Eminem et vouloir faire un morceau avec lui.

Le rap est depuis toujours fait de nombreux clashs. Quand en France, cela va se régler dans un octogone sans règle entre Kaaris et Booba, aux États-Unis, on pourrait peur-être assister à un happy end. En effet, Machine Gun Kelly a récemment évoqué son envie d’enterrer la hache de guerre entre lui et Eminem. Lors d’une interview accordé à Complex ce mardi 30 juillet, dans l’émission Everyday Stuggle, MGK s’est confié aux journalistes Nadeska, Wayno et DJ Akademiks. Invité pour promouvoir son 4ème projet studio, Hotel Diablo, qui sera disponible le 5 juillet, le rappeur n’a pas pu échapper aux questions sur son clash avec le Slim Shady. Il évoque son clash contre Eminem et lorsqu’on lui  demandé si une réconciliation est envisageable, l’artiste de 29 ans répond : “Put us on a track, see who comes harder.” (Mettez-nous sur une piste, voyons qui est le plus fort)

À LIRE AUSSI: Eminem : son clash contre MGK, Killshot, bat un record de YouTube !

Il est également  revenu sur les désaccords entre lui et le rappeur de Détroit et évoque un conflit générationnel : “The internet thing trying to muddy it, that was a little annoying because it was kinda like, we can’t be a generation that rides only because a person’s a legend and strictly goes off that factor.” (Internet essayait d’empirer la situation, c’était un peu gênant parce que c’était juste que, on ne peut pas être une génération qui supporte quelqu’un juste parce que c’est une légende). “When we do something for our generation, step up and acknowledge what happened, hold it down. That was not something I was expecting to ever happen. I said what I said, I don’t give a fuck. That should be the narrative for anyone in our generation.” (Lorsqu’on fait quelque chose pour notre génération, comme monter en puissance et avoir de la reconnaissance, faut maintenir le cap. Ce n’était pas quelque chose auquel je m’attendais. J’ai dit ce que j’avais à dire, je m’en fous. Cela devrait être l’histoire de toute notre génération.)

Au fil de l’interview, il est également revenu sur son diss track envers Eminem en septembre 2018, Rap Devil. Il avoue l’avoir écrit en vitesse, immédiatement après avoir entendu un commentaire à son encontre sur Kamikaze, l’album d’Eminem : “I just did that on the spot, hours after that shit released. Like, fuck this motherfucker! Load the protools up. We loaded a picture of him and just rode the motherfucker […] I did three verses, I called Cordae, played him the first three verses. He was like, ‘This Em, man, you gotta go off’. I was like, ‘I just went off!’ He was like, ‘Nah, just finish him!’ I put that fourth verse, and that fourth verse was the mean shit.” (J’ai fais ça sur le vif, quelques heures après que cette merde soit sortie. J’étais en mode, ‘n*que cet enfoiré’ ! J’ai chargé Pro Tools. On a téléchargé une photo de lui et on a fait un montage du fils de p*te. J’ai fait 3 couplets, j’ai appelé Cordae (le rappeur YBN Cordae), lui ai joué les 3. Il était en mode: ‘Ce Eminem, mec, tu dois y aller plus fort’. J’ai dit: ‘je viens de le faire’. Il m’a dit, ‘Non, finis le!’. Du coup j’ai rajouté un 4ème couplet, et c’était un 4ème couplet bien méchant).