6ix9ine accusé d’avoir mis en scène son propre enlèvement !

6ix9ine est accusé par l’un de ses kidnappeurs présumés d’avoir monté de toutes pièces cet enlèvement.

Et si 6ix9ine avait simulé son propre enlèvement pour faire parler de lui ? Toujours derrière les barreaux alors qu’il attend son procès, tandis que les condamnations continuent parmi ses anciens proches, le rappeur emprisonné est accusé d’avoir monté de toutes pièces l’agression violente qu’il avait subi en juillet 2018. Une accusation portée par l’avocat de l’un des kidnappeurs mis en cause dans cette histoire et relayée par le média américain Page SixSelon Devereaux Cannick, ce faux enlèvement aurait été prémédité par le rappeur “qui souhaitait faire de la promo” pour son album : “Il n’y a eu ni cambriolage, ni kidnapping, ni attaques. Il était sur le point de sortir un nouvel album. Il faut bien créer le buzz. C’est comme ça qu’il se fait de l’argent.”

Membre du Nine Trey Gangsta, gang affilié aux Bloods dans lequel évoluait également 6ix9ine, Anthony “Harv” Ellison est l’un des hommes suspectés par la justice d’avoir orchestré un enlèvement que l’avocat de ce dernier ne reconnaît pas. Reste qu’il sera présenté dans un peu moins d’un mois devant un tribunal qui devra déterminer si l’enlèvement était bel et bien réel et si Ellison y avait bien pris part. Selon certaines sources, 6ix9ine pourrait également être présent afin de venir témoigner contre ses agresseurs supposés. Un passage au tribunal qui ne serait qu’un avant-goût avant son propre procès, dont on ne connaît pas encore la date officielle. On se doute néanmoins qu’il risque d’être particulièrement long, entre les actes reprochés au rappeur à la chevelure multicolore et les multiples témoignages qu’ils auraient livré à la police afin d’obtenir une éventuelle remise de peine.