Une nouvelle affaire de proxénétisme dans le football français ?

Le tribunal de Grasse s’intéresserait au cas d’une femme accusée d’avoir mis en relation plusieurs jeunes femmes et des footballeurs.

En 2010, le football français se retrouvait au cœur d’une sombre affaire de proxénétisme dans laquelle une jeune femme, inconnue à l’époque, se retrouvait au centre des débats : Zahia. Mineure, la jeune femme aurait en effet eu des relations sexuelles tarifées avec plusieurs joueurs internationaux, parmi lesquels Franck Ribéry, qui a admis la relation en niant avoir payé la jeune femme, et Karim Benzema qui a toujours nié avoir couché avec elle. Mis en examen, les 2 joueurs seront relaxés 4 ans après, mettant ainsi fin à une affaire qui a évidemment considérablement écorné leur image respective.

Sauf qu’une nouvelle affaire de prostitutions pourrait de nouveau faire trembler le football hexagonale. Le tribunal de Grasse, dans les Alpes-Maritimes, s’intéresserait fortement au cas d’une habitante de Cagnes-sur-Mer. Selon Nice-Matin, la femme, organisatrice de soirées, est suspectée d’avoir mis en relation plusieurs jeunes femmes à de riches footballeurs, ce qui s’apparente aux premiers abords à du proxénétisme. Après une enquête de plusieurs mois, le parquet aurait transmis l’affaire au tribunal pour un procès dont on ne connaît pas encore la date.

Si plusieurs joueurs ont déjà été entendus par les enquêteurs, parmi lesquels Mario Balotelli et Mathieu Valbuena, aucun d’entre eux n’est pour l’instant poursuivi, mais les révélations de la jeune femme pourraient évidemment influer largement sur le décision de la justice. D’autant que les juges vont également devoir déterminer si les jeunes femmes offraient effectivement leur corps contre de l’argent et si quelqu’un faisait pression sur elles afin qu’elles acceptent…