Dans une interview qu’il a accordée à un média américain People pour promouvoir son nouvel album et la sortie de son autobiographie Hurricanes, Rick Ross a confirmé que son hospitalisation en 2018 avait été causée par un mélange de drogues impliquant notamment de la codéine.

Si elle a largement été promotionnée, notamment dans le rap américain avec des ambassadeurs tels que Future ou Lil Wayne, la codéine n’en reste pas moins une drogue particulièrement ravageuse. Tandis que Weezy avait été hospitalité pour son addiction en 2013, le légendaire Dj natif de Houston Screw ou le boss du A$AP Mob, Yams, sont décédés en raison d’une overdose de cette boisson violette, respectivement en 2000 et en 2015. Et la lean aurait également pu causer la mort de Rick Ross en 2018, comme l’a confirmé le rappeur de Miami à l’occasion d’une interview pour People : “C’était la codeine. Ça, plus tout ce que je buvais et les autres drogues que je prenais, combiné au manque de repos. Je ne pense pas qu’une chose en particulier m’aurait tué. Mais tout ça combiné ?”

 

Voir cette publication sur Instagram

 

September 3rd I release my memoir titled #HURRICANES which will be one for the history books – Boss •you can preorder yours now on #amazon ! @neil__mb

Une publication partagée par The Boss Rick Ross (@richforever) le

Hospitalisé plusieurs jours en mars 2018, il avait été au cœur de nombreuses rumeurs, dont certaines annonçaient son décès, avant que ses proches ne rassurent ses fans sur son état de santé. De nouveau en forme, Rick Ross a d’ailleurs confirmé qu’il n’avait plus jamais consommé de lean depuis, se félicitant d’avoir repris en main sa vie. Plus chaud que jamais, il a d’ailleurs dévoilé le 9 août 2019 le 10ème album de sa carrière, Port of Miami 2. Un projet sur lequel il a notamment invité Drake, Meek Mill ou Nipsey Hussle et qui s’est écoulé à 72 000 exemplaires lors de sa 1ère semaine d’exploitation. Un score lui permettant de se classer en 2ème position du Billboard 200. Autre actu, la sortie de ses mémoires ce 3 septembre, avec un livre autobiographique intitulé Hurricanes, pour lequel il va faire la tournée des librairie aux Etats-Unis jusqu’au 10 septembre. Bref, chargé en actu et en projets, Rozay vit une seconde jeunesse tandis qu’il fêtera en janvier son 44ème anniversaire.

À LIRE AUSSI: Rick Ross lâche son nouvel album Port of Miami 2 [Sons]