6ix9ine avoue être l’auteur de violences conjugales

Quelques jours avant son témoignage dans son affaire d’enlèvement, 6ix9ine aurait reconnu avoir été l’auteur de violences conjugales pendant de nombreuses années.

A chaque jour son lot de révélations dans l’affaire 6ix9ine. Tandis que le procès du rappeur devrait avoir lieu dans quelques semaines et que son ancien manager Kifano “Shotti” Jordan vient d’être condamné à 15 ans de prison, 2 anciens partenaires du gang dont Tekashi faisait parti seront jugés dans quelques jours. Ils sont accusés d’avoir mis en place puis exécuté l’enlèvement du rappeur aux cheveux multicolores, ce que leurs avocats contestent puisqu’il explique que c’est 6ix9ine qui l’avait monté de toutes pièces.

Et alors que ce dernier est attendu devant la cour pour témoigner, plusieurs médias américains se sont procurés des rapports obtenus lors de la collaboration de 6ix9ine avec la police. Ainsi, Complex révèle que 6ix9ine avait avoué s’être rendu coupable de violences conjugales contre ses ex-petites amies, des violences qu’avaient confirmées Sara Molina. Celle-ci, filmé notamment depuis dans un lit avec Shotti, a fait plusieurs vidéos pour se moquer du rappeur, de sa collaboration avec la police mais aussi affirmé qu’il ne reverra jamais son enfant. Elle avait aussi affirmé dans différents médias vouloir se venger de 6ix9ine, qui la frappait très violemment et prenait notamment en exemple un séjour à Dubai durant lequel, après une altercation, “elle pouvait à peine ouvrir les yeux”.

À LIRE AUSSI: 6ix9ine va bien témoigner contre ses anciens partenaires !

Malgré tous ces éléments à charge qui s’accumule sur 6ix9ine, son ancien mentor 50 Cent pense malgré tout que sa carrière de rappeur n’est pas finie s’il fait son retour en sortant de prison. Fifty pense ainsi que le public lui pardonnerait, d’autant que 6ix9ine se trouvait dans une situation très compliquée : “S’il faisait un morceau, je crois que le public l’écouterait. Ils s’en foutent. Ils vont le regarder et se dire : ‘Si tu comptais blesser ma mère, la mère de mon enfant et que tu faisais ça (balancer d’anciens partenaires, Ndlr), ils se diraient qu’ils feraient pareil’. Parce qu’ils n’ont pas d’autres moyens de défense si quelqu’un comptait leur faire la même chose…”

À LIRE AUSSI: 6ix9ine : 50 Cent affirme que sa carrière n’est pas terminée