Un rappeur pro-Poutine obligé de supprimer un clip de YouTube !

Un rappeur pro-Poutine se voit obligé de supprimer un de ses clips de YouTube après de nombreuses critiques… 

Faire du rap et de la politique ne font pas bon ménage, c’est vrai en France mais aussi dans de nombreux pays… A 36 ans, le rappeur Timati, Timur Ildarovich Yunusov de son vrai nom, peut en témoigner. Il a dû supprimer ce mardi 10 septembre le clip de son morceau pro-Poutine, Mokva. Grosse vedette en Russie, l’artiste est aussi connu pour son soutien au président Vladimir Poutine et dans cette vidéo, il faisait l’éloge des autorités moscovites et notamment de Sergueï Sobianine, le maire de Moscou toujours très loyal envers le Kremlin. Il célébrait aussi la ville de Moscou, ville “où il n’y a pas de gay prides”. Ce clip posté depuis quelques semaines a provoqué une vague de protestations sans précédent dans la capitale russe et à travers les réseaux sociaux, après la tenue des élections locales. A tel point que l’artiste a dû supprimé le clip de Mokva de sa chaîne… La vidéo a été vue plus de 5 millions de fois en 3 jours et a reçu plus d’un 1,4 millions de “pouces à l’envers”, et près autant d’avis négatifs dans les commentaires. Face à ce déluge de dislikes, Timati a donc retiré le clip ce mardi 10 septembre.

À LIRE AUSSI: Cardi B : après le rap, la politique ?

 

Le rappeur a déclaré sur son compte IG, suivi par 14 millions de personnes, la raison de cette suppression : “Je supprime la vidéo pour que cette vague de négativité s’arrête. Je ne voulais blesser personne”. En octobre 2015, Timati avait déjà publié un clip tourné sur la place Rouge de Moscou, où il clamait sur le refrain : “Mon meilleur ami, c’est le président Poutine”. Le chef de l’Etat russe a lui déclaré qu’il trouvait : “l’artiste formidable”. Timati expérimente en partie le revers que le parti de Vladimir Poutine a essuyé depuis les élections du Parlement de Moscou le week-end dernier. Dans les urnes, l’élection de dimanche s’est traduite par un disgrâce cuisante des candidats pro-pouvoir à Moscou, qui ont perdu près d’un tiers de leurs sièges par rapport à la précédente mandature.

Тимати feat. НАZИМА – Нельзя :