Plus de 10 ans après le début de leur embrouille, 50 Cent a une nouvelle fois attaqué Rick Ross sur son passé, mais aussi la réussite supposée de son dernier album, Port of Miami II.

Fifty a la dent dure. Plus de 10 ans après le début de son clash avec Rick Ross, 50 Cent s’est une nouvelle fois attardé sur le cas du fondateur du label Maybach Music. De passage à Los Angeles ce lundi, le rappeur new-yorkais a répondu aux questions de Bootleg Kev et Dj Hed. Ces derniers sont notamment revenus sur les propos de Rozay en août, qui estimait que “la carrière musicale de Fifty était terminée” et qu’il n’avait “aucun intérêt à se réconcilier avec lui le temps de faire un son”, mettant en avant la réussite commerciale du nouveau projet, mais aussi de l’autobiographie, de Rick Ross. Visiblement piqué par ces affirmations, 50 Cent ne s’est pas fait prier pour lui répondre : “Combien il a vendu ? Il est numéro 1 ? Allez ! C’était quelle semaine ? Parfois, certaines semaines, avec 10 ventes, t’es numéro 1”.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

One would think Ross who’s an all time great would have some of 50’s respect at this point. But nope, NONE. Go watch our full interview with 50 out now!!!!

Une publication partagée par Bootleg Kev (@bootlegkev) le

Prolongeant la discussion, l’animateur lui demande alors s’il a du respect pour la carrière de son rival malgré leur embrouille. La réponse de Fifty est sans appel : “Non, absolument aucun. Je n’ai jamais voulu bosser avec lui. (…) Est-ce que c’est vraiment important qu’il ait été gardien de prison ? Est-ce que c’est important ? Regardez l’ironie pour les artistes qui ont travaillé avec lui. La réforme de la prison et tous ceux en prison par erreur alors que lui, il a toujours été du bon côté ? Juste, regardez ça…”. Enfermé dans sa rivalité, Fifty ne lâche pas l’affaire surtout avec la reforme en cours du système judiciaire ricain, portée par des personnalités comme Jay-Z, Kim Kardashian ou encore Meek Mill. Bref, il ne semble clairement pas prêt à se réconcilier avec Rick Ross…