REVOLUTION : Le festival 100% urbain reporté… à cause du voisinage !

La 1ère édition du Festival REVOLUTION, organisée par HIYA! et Rockin’ Squat, devait se tenir à Paris le 22 septembre avec un casting XXL… et un mot d’ordre : le hip-hop ! L’évènement est reporté.

La volonté de rendre hommage à la culture urbaine lors d’un évènement de taille, en affichant un line-up impressionnant, était tout à l’honneur des organisateurs du festival Révolution. Pourtant l’inquiétude, ajoutée à l’étroitesse d’esprit de certains, en a fait autrement.
Prévu sur la scène du Stade Jean-Bouin (20 000 places), situé dans le 16ème arrondissement de Paris, de midi à minuit, ce festival annonçait des shows de 45 minutes au cours desquels devaient se relayer quelques-uns des plus gros noms de la scène rap française, sur plusieurs générations : Assassin, IAM, Fianso, Alonzo, Black M , Kery James, Médine, Kaaris, Oxmo Puccino, Chilly ou encore Sianna, Disiz La Peste, Kalash Criminel et RK. Au delà des prestations, ce devait être également l’occasion de rendre hommage à la culture hip-hop, et urbaine, sous tous ses angles. Des sets de Dj’s, du graffiti, de la danse, du parkour ainsi que du skateboard étaient au programme de ce festival hip-hop, à travers des animations et autres workshops prévus entre 2 concerts…

À LIRE AUSSI: IAM évoque Koba LaD, le rap, les festivals dans notre interview à Lollapalooza [Vidéo]

Une association de riverains tente de faire interdire le festival !

Malheureusement, le collectif HIYA! qui lance ce festival parrainé par Rocklin’ Squat (leader du groupe Assassin, qui doit sortir son autobiographie, Chronique d’une formule annoncée, le 15 octobre), en espérant fédérer les amateurs de musique et de culture au sens large, ne s’attendait sûrement pas à la levée de boucliers des riverains du Stade Jean-Boin, et donc du Parc des Princes situé à proximité. Si les organisateurs du festival REVOLUTION associaient leur évènement à une notion de liberté : “Une révolution pour reconquérir des espaces de liberté,” celle-ci n’avait semble-t-il pas lieu d’être aux yeux de cette association de riverains.

Dans un communiqué de presse partagé le 3 septembre sur leurs comptes Instagram, HIYA! et Rockin’ Squat s’étaient montrés incertains face à l’avenir de leur festival : “Visiblement, les cultures urbaines ne sont toujours pas les bienvenues dans les beaux quartiers de Paris […] Loin de nous abattre, ce coup de pression nous donne encore plus envie de voir se réaliser cet événement pour tous ceux qui aiment, vivent et font vivre les cultures urbaines au quotidien”. Tout en espérant encore changer les mentalités en s’appuyant sur une forme de solidarité, pourtant implicite à la culture urbaine, l’organisation devait ainsi se retrouver devant les tribunaux, suite à une assignation portée par une association de riverains dans le but d’interdire la tenue du festival. Ce 18 septembre, à 4 jours de l’évènement, les juges devaient trancher : le maintenir ou l’interdire !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

LE FESTIVAL REVOLUTION ASSIGNÉ PAR UNE ASSOCIATION DE RIVERAINS DU STADE JEAN BOUIN Bonjour, Visiblement, les cultures urbaines ne sont toujours pas les bienvenues dans les beaux quartiers de Paris. Une association de riverains du Stade Jean Bouin tente de faire interdire le festival Révolution prévue le 22 septembre ! Loin de nous abattre, ce coup de pression nous donne encore plus envie de voir se réaliser cet événement pour tous ceux qui aiment, vivent et font vivre les cultures urbaines au quotidien. Ça n’est pas la première fois qu’on tente de réduire les cultures urbaines à de la sous culture et ça ne sera surement pas la dernière. Alors faisons en sorte que ce rassemblement soit une manière de montrer que nous existons partout, que notre culture nous rend solidaires et forts ensemble. Au lieu de tenter de nous faire taire, on adorerait voir tous les riverains du stade se joindre à nous. Qu’ils constatent par eux même que ce festival les concerne aussi, que tout le monde est le bienvenu et que le « bruit » qu’on va faire est un art à part entière qui mérite d’être vu et entendu avec dans ses bagages l’éducation, le partage et la tolérance. Qu’ils se rendent compte que ce ne sont pas des voyous qui vont débarquer dans leur quartier, mais bien des artistes talentueux avec un public qui sait ce que veux dire le respect et la passion. On espère qu’un jour on aura plus besoin de préciser tout ça… On reste sérieux dans nos affaires et convaincus que ce festival aura bien lieu, et que ceux qui auront à prendre la décision le feront de manière éclairée ! MAINTENANT, ON COMPTE SUR VOUS POUR VENIR NOMBREUX ! Pour montrer à tous ceux qui ne veulent pas nous voir que l’époque de la censure et du conformisme est révolue. C’est aussi ça une Révolution : faire évoluer les mentalités pour que plus rien ne soit comme avant. @realrockinsquat & l’équipe @hiya.fr

Une publication partagée par Rockin Squat (@realrockinsquat) le

Ce 13 septembre, plutôt que se lancer dans des festivités organisées à la hâte si le festival était maintenu, les organisateurs ont préféré publier un communiqué annonçant le report du spectacle : “Nous sommes au regret de vous annoncer que le festival REVOLUTION ne pourra pas avoir lieu en date du 22 septembre comme prévu. Comme vous avez pu le constater, il est compliqué d’organiser de manière indépendante un festival de grande envergure qui célèbre les cultures urbaines. […] Pour des raison logistiques et stratégiques, nous avons pris la décision de reporter le festival fin juin 2020 au même endroit, le stade Jean-Bouin…” Dans le communiqué, il est précisé que les billets achetés seraient valables pour la nouvelle date, et que ceux qui seraient indisponibles pour ce nouveau rendez-vous, les tickets seraient remboursés.

Alors que nous nous associons à la déception des organisateurs, on donne donc rendez-vous au festival REVOLUTION pour le début de l’été…

communique hiya