Sans Mbappé, Neymar et Cavani, le PSG s’est imposé sur sa pelouse 3 buts à 0 face au Real Madrid grâce notamment à un doublé d’Angel Di Maria.

Voilà une belle façon de lancer définitivement sa saison. Privé de Neymar, suspendu, ainsi que de Mbappé et Cavani, pas encore remis de leurs blessures, le PSG pouvait craindre son affrontement face au Real Madrid de Zidane. Si le club parisien est leader de son championnat avec 4 victoires en 5 matchs, le jeu pratiqué par les hommes de Thomas Tuchel laissait certains supporters craintifs, d’autant que les Espagnols pouvaient compter sur le retour d’Eden Hazard, titulaire pour la 1ère fois de la saison. Bien décidé à faire taire les critiques, le PSG s’est facilement imposé 3 à 0 face à un Real Madrid qui a été le témoin du jeu des parisiens. C’est d’abord Angel Di Maria qui va ouvrir le score d’une surprenante frappe (un pointu) dans un angle mal couvert par Thibault Courtois. L’Argentin, élu homme du match par l’UEFA, va même doubler la mise 20 minutes après grâce à une belle frappe des 20 mètres. En fin de 1ère mi-temps, l’arbitre refusera un superbe but de Gareth Bale pour une main involontaire, mais bien réelle (notamment avec les nouvelles règles mises en place sur les mains faites par les attaquants qui sont désormais, dans tous les cas, des fautes).

S’ils ont été inquiétés par leurs adversaires en seconde mi-temps, l’arbitre refusant notamment un but à Karim Benzema pour un hors-jeu, le PSG peut notamment remercier sa recrue Idrissa Gueye, particulièrement actif au milieu de terrain. Paris va définitivement clôturer le score grâce à un but de Thomas Meunier après une belle contre-attaque. Les joueurs de la capitale débutent ainsi de la meilleure manière leur Ligue des Champions, mais vont rapidement devoir se re-concentrer sur la Ligue 1 puisqu’ils affronteront ce dimanche 22 septembre l’OL.

L’autre choc de la soirée s’est soldé sur un match nul 2-2 entre l’Atletico Madrid et la Juventus, un score identique à celui de la rencontre Olympiakos-Tottenham. Le Bayern Munich et Manchester City se sont eux imposés 3-0, respectivement face à l’Etoile Rouge de Belgrade et au Shaktar Donetsk. Enfin, Zagreb a écrasé l’Atalanta 4 à 0, Brugges et Galatasaray se sont quittés sur un match nul et vierge, et enfin le Lokomotiv Moscou a battu Leverkusen 2-1.