Cardi B : les révélations de 6ix9ine étaient un fake !

Alors que les médias américains évoquaient dès hier soir les accusations de 6ix9ine, qui aurait affirmé que Cardi B était membre de son gang, les retranscriptions du témoignage du rappeur prouve désormais l’inverse.

La presse s’est sans doute emballé un peu trop vite. Alors que les yeux de tous les observateurs sont actuellement tournés vers le procès d’anciens membres du Nine Trey Bloods à l’occasion duquel 6ix9ine est amené à témoigner, une information surprenante a été révélée ce 19 septembre. Le média Page Six affirmait en effet que Tekashi avait assuré à la Cour l’appartenance de Cardi B à son gang, quelques minutes après avoir cité le nom du rappeur Jim Jones. Si cette 2ème information est belle et bien réelle, un appel entre Jones et Mel Murda, le boss du groupe, ayant été diffusé, le passage sur Cardi ne serait qu’une mauvaise interprétation de la part de personnes présentes dans la salle.

Comme le confirme ce matin Complex, qui s’appui sur les rapports manuscrits des propos tenus lors du procès, le procureur qui interrogeait 6ix9ine aurait mentionné le nom de la rappeuse. Expliquant qu’elle revendiquait elle-même être une Blood, il a ensuite demandé au new-yorkais s’il était courant, ce qu’il a confirmé en affirmant “ne pas y avoir prêté attention”. 6ix9ine n’a donc jamais fait état d’un quelconque rapport entre le Nine Trey Bloods et la compagne d’Offset. Il a également affirmé avoir rejoint son gang afin d’avancer dans sa carrière musicale, espérant un soutien de la part de ses partenaires afin de s’imposer dans le rap. Si le plan a marché quelques années, il s’est particulièrement mal fini puisque tout ce beau monde est aujourd’hui derrière les barreaux…