Alors que les actes discriminatoires se multiplient autour du football, notamment en Italie, le joueur de Manchester City est sous le coup d’une enquête après avoir envoyé un tweet controversé à son coéquipier Benjamin Mendy.

Brillant sur le terrain et titulaire indiscutable du Manchester City de Pep Guardiola, Bernardo Silva s’est montré nettement moins bon sur les réseaux sociaux. Alors que son équipe s’est imposé 8 buts à 0 ce week-end en championnat face à Watford, le joueur a crée la polémique quelques heures après. Grand ami de Benjamin Mendy, avec qui il joue à City et qu’il a connu à Monaco, le Portugais a publié une photo de l’ancien marseillais enfant, le comparant à un personnage utilisé par une marque de chocolat en Espagne. 

Très vite, les réactions n’ont pas tardé et Silva, après avoir supprimé son message initial, s’est plaint du manque de liberté d’expression ambiant. Sauf que ce personnage aux traits grossiers et à la connotation insultante avait déjà été au cœur d’une polémique puisque certains internautes avaient attaqué la marque responsable l’utilisant. L’entreprise avait même fait le choix de ne plus l’utiliser afin de mettre un terme à cette polémique.

“On ne peut même blaguer avec un ami… Les gars…”

Très attentif et réactif à ce genre de thématiques, la Fédération Anglaise a annoncé dans la foulée l’ouverture d’une enquête pour racisme et devrait rapidement recevoir le témoignage du joueur. Ce dernier devrait toutefois être défendu par le principal intéressé Benjamin Mendy, qui avait répondu en rigolant au tweet polémique.