Alors qu’il pensait avoir adopté une petite fille de 6 ans, un couple d’américains s’est aperçu qu’il s’agissait en réalité d’une sociopathe naine âgée de 22 ans !

C’est une histoire digne d’un film d’horreur. Alors qu’ils étaient accusés de négligences sur un enfant, un couple (désormais séparé) d’américains, les Barnett affirment avoir été victime d’une escroquerie à l’adoption. La femme accuse en effet la petite fille, censé avoir 6 ans, d’être en fait née en 1989. Selon eux, bien loin de l’enfant qu’il pensait avoir adoptée, il s’agirait en fait d’une sociopathe naine ayant plusieurs fois tenté de les tuer. Elle aurait en effet essayé de pousser la femme du couple contre une clôture électrique, mis de la javel dans le café ou encore menacé de les poignarder.

Face à cette situation, une analyse dentaire aurait permis au couple de confirmer leurs suspicions, sans toutefois déterminer l’âge exacte de l’enfant devenue en quelques minutes femme. En se basant sur cet acte médical, le couple aurait fait changer l’âge de Natalia auprès de l’Etat-Civil avant de la laisser seule dans un appartement de l’Indiana et de fuir vers le Canada afin de couper les ponts définitivement avec elle.

Des investigations menés par les services administratifs américains ont également révélé que la prétendue enfant âgée de 6 ans était en réalité née en 1989 en Ukraine. Débarquée aux Etats-Unis avec sa famille, elle aurait été abandonnée par sa famille biologique avant d’être placée en foyer, prétendant à chaque fois être un enfant. Sa mère adoptive met d’ailleurs en avant son vocabulaire sophistiqué pour une jeune fille de cette âge et affirme qu’elle avait pu constaté des menstruations mensuelles. Reste que malgré cette situation, le couple est accusé depuis le 11 septembre de négligences sur enfant par un tribunal de l’Indiana mais aussi d’avoir falsifié l’état-civil de leur fille. Après s’être présentés à la police, ils ont été libérés contre 2 cautions de 5 500 et 5 000 dollars et devaient comparaître ce mardi devant la justice.