Un an après la mort de Mac Miller, un 2ème homme lié au décès du rappeur de Pittsburgh a été arrêté.

Le 7 septembre 2018, le monde du rap perdait l’une de ses étoiles. Mac Miller était retrouvé mort à son domicile de San Fernando, succombant à une overdose d’opioïdes à l’âge de 26 ans seulement. Le rappeur, natif de Pittsburgh, n’avait pourtant jamais caché ses addictions, parlant ouvertement de sa consommation de lean, de LSD et de cocaïne lors d’interviews ou même dans ses chansons. Producteur de talent sous le pseudonyme de Larry Fishman, le rappeur avait d’ailleurs reçu une nomination à titre posthume aux Grammys Awards pour son dernier album Swimming, sorti en août 2018.

Un an après sa mort, un homme nommé Cameron James Pettit, un dealer de Los Angeles, était arrêté par la police qui le soupçonnait d’avoir fourni les pilules fatales à l’overdose de Mac Miller, 2 jours avant sa mort. Poursuivi pour trafic de drogues, il est soupçonné d’avoir donné des analgésiques mélangés a du Fentanyl. Peu de temps après son placement en détention, l’avocat avait d’ailleurs mis en garde contre ce mélange mortel : “Nous avons vu trop de morts tragiques. Les gens devraient savoir qu’ils jouent à la roulette russe en consommant des opioïdes achetés au marché noir. Ce pourrait être une pilule sans risque ou mélangée à quelque chose qui les tuera en un rien de temps”.

Un 2ème homme arrêté

Selon The Arizona Republic et TMZ, un 2ème homme en lien avec la mort du rappeur aurait été arrêté ce mardi 24 septembre. C’est au cours d’une perquisition menée au domicile de Ryan Reavis, un homme habitant dans l’Arizona, que la police a découvert un bloc-notes, des pilules et autres accessoires liés à la drogue. De plus, les forces de l’ordre ont également retrouvé un grand arsenal d’armes, un suppresseur d’armes à feu “fabriqué personnellement” et de “grandes quantités” de munitions. Il a dans la foulée été inculpé pour possession de marijuana, de matériel servant à la consommation de drogues et de drogues sur ordonnance. Son lien potentiel avec le décès de Mac Miller n’a toutefois pas filtré, mais il pourrait tout simplement avoir été balancé par le 1er suspect arrêté…

Mac Miller