Une semaine après le vol d’une montre de luxe dans les vestiaires de l’OGC Nice, l’attaquant Lamine Diaby-Fatiga a avoué. Il risque désormais une sanction pouvant aller jusqu’au licenciement…

Le 16 septembre dernier, le vestiaire de l’OGC Nice était secoué par un fait rare, un vol commis dans les vestiaires du centre d’entraînement du club. En effet, une personne avait dérobé la montre d’une valeur de 70 000 euros de l’international Danois Kasper Dolberg, acheté cet été pour 20 millions d’euros à l’Ajax d’Amsterdam. Après avoir porté plainte contre X, l’enquête s’était rapidement tournée vers les autres joueurs de l’équipe niçoise tandis que le joueur avait lui décidé de faire grève avant de revenir sur sa décision.

Kasper Dolberg
Kasper Dolberg

Le coupable retrouvé

10 jours après le vol, le jeune Lamine Diaby-Fadiga, était soupçonné d’être le voleur présumé de la montre. Le joueur, formé au club, a reconnu les faits qui lui étaient reprochés, selon un proche de l’équipe niçoise. Il s’en serait excusé auprès du club, de la victime Kasper Dolberg, du capitaine Dante et de l’entraîneur Patrick Vieira. Si le club a refusé de commenter en l’état actuel des choses cette information, il semblerait que le joueur, qui aurait depuis revendu la montre, se soit engagé à la rembourser.

Cependant, Lamine Diaby-Fadiga risquerait désormais une sanction disciplinaire sévère, allant jusqu’au licenciement pour faute grave. Nice-Matin a par ailleurs confirmé sa mise à pied en attendant de prendre une décision disciplinaire définitive. Considéré comme l’un des très grands espoirs du centre de formation de Nice, l’attaquant de 18 ans a fait ses débuts face au Vitesse Arnhem en 2017 à l’occasion d’un match de Ligue Europa avant de rapidement passer par les sélections françaises U16, U17 et U18. S’il a effectué 6 apparitions en Ligue 1, le joueur n’était pourtant toujours pas apparu cette saison. La raison ? Blessé à la cheville en avril 2019, le niçois a réintégré le groupe des pros à l’entraînement début septembre. Il avait également été approché par Liverpool et la Juventus Turin.

Lamine Diaby-Fadiga
Lamine Diaby-Fadiga

Une affaire qui risque d’entacher sérieusement la carrière du jeune garçon, lui qui faisait pourtant la fierté de sa famille comme l’affirmait son frère, le rappeur et instagrameur Kader Diaby lors de son passage sur Skyrock, dans l’émission Planète Rap du jeudi 26 septembre consacrée au Wati B. Dans un freestyle, il posait : “Mon p’tit frère a signé Pro, ça a fait pleurer ma mère” !!!