Alors qu’elle a attribué à Lionel Messi son prix The Best de Meilleur joueur de l’année 2019, la FIFA est mise en cause par plusieurs votants.

Déjà au cœur de nombreuses critiques pour ne pas avoir nominé Sadio Mané ou Mohamed Salah parmi les 3 finalistes de son trophée The Best, la FIFA pourrait se retrouver dans un nouveau scandale, comme le révèle le média italien Tuttosport. Selon le capitaine du Nicaragua Juan Barrera, son vote aurait été attribué à Lionel Messi alors qu’il assure ne pas avoir voté cette année, tandis que le sélectionneur du Soudan a affirmé, photo à l’appui, avoir voté pour Mohamed Salah alors que sa voix est allée à l’Argentin du Barça. En Egypte, les votes du capitaine et du sélectionneur n’ont carrément pas été pris en compte alors qu’ils sont certains d’avoir voté.

Attaquée, la FIFA a tenté de répondre (en partie) à ces accusations en publiant une feuille du scrutin sur laquelle on voit les votes du capitaine du Nicaragua ainsi que sa signature, sans que ce dernier ne change pourtant de position. Déjà mise en cause à de multiples reprises, la Fédération Internationale va devoir se justifier, sans quoi la crédibilité de son trophée, qu’elle veut concurrent du Ballon d’Or, en prendra encore un coup…