Pour son 2ème combat depuis son retour de suspension, Tony Yoka s’est facilement imposé face à l’allemand Michael Wallisch. De l’autre côté de l’Atlantique, Errol Spence Jr a dominé Shawn Porter dans un magnifique combat.

7ème victoire en autant de combat professionnel pour Tony Yoka. Face à l’Allemand Michael Wallisch, un boxeur âgé de 33 ans qui comptait 20 victoires et deux défaites avant le combat, le natif de Paris a déroulé sa boxe sans jamais trembler devant un public de H Arena de Nantes. Très facile, Yoka va faire vaciller à plusieurs reprises son adversaire avant que l’arbitre n’interrompe définitivement le combat à la 3ème reprise. 

Suite à sa victoire, le français n’a pas hésité à chambrer son adversaire (“Il n’y avait pas grand chose en face”) tout en expliquant qu’il n’avait eu aucune surprise de la part de celui-ci. Après cette seconde victoire depuis son retour de suspension, Yoka va désormais préparer son prochain combat face à un adversaire censé être supérieur, Christian Hammer (32 ans, 24 victoires, six défaites). Un affrontement qui aura lieu le 5 ou 6 décembre à l’AccorHotels Arena.

De l’autre côté de l’Atlantique, le public du Staples Center de Los Angeles a sans doute assisté au combat de l’année. Opposé à Shawn Porter, Errol Spence Jr est parvenu à unifier les ceintures IBF et WBC à l’issu d’une incroyable guerre de 12 rounds. Favori des bookmakers, Spence Jr s’est finalement imposé sur décision partagée des juges (116-111, 116-111 et 112-115). Si les 2 boxeurs ont eu plusieurs temps forts, le boxeur de 29 ans a sans doute gagné les faveurs des arbitres en envoyant au sol un Porter qui est loin d’avoir démérité. Désormais, si une revanche est une possibilité, Spence Jr pourrait bien vouloir renforcer encore son nombre de ceintures en affrontant Terrence Crawford pour la ceinture WBO ou un certain Manny Pacquiao pour le titre WBA…