Quelques jours après avoir été mis en cause par la Fédération Anglaise pour un tweet jugé raciste envers son coéquipier et ami Benjamin Mendy, Bernardo Silva devrait être prochainement sanctionné.

Il y a quelques jours, une polémique était née de l’autre côté de la Manche après la parution d’un message posté sur le compte Twitter de l’ailier portugais de Manchester City, Bernardo Silva. Alors que le football vit une recrudescence d’actes racistes, notamment en Italie où Romelu Lukaku a notamment été la cible de cris de singes, l’ancien joueur de Monaco avait comparé une photo de son grand ami Benjamin Mendy enfant à un personnage utilisé par une marque de confiserie espagnole. Un tweet qui avait visiblement fait rigoler Mendy mais qui n’a pas été accueilli de la même façon par certains internautes, puisque ce personnage est considéré comme une caricature raciste (la marque espagnole ne l’utilise d’ailleurs plus depuis plusieurs années).

À LIRE AUSSI: Bernardo Silva sous le coup d’une enquête pour racisme

Quelques jours après cette polémique puis l’ouverture d’une enquête menée par la Fédération Anglaise, celle-ci a décidé d’accusé Bernardo Silva de “mauvais comportement” sur les réseaux sociaux. Le joueur a désormais jusqu’au 6 octobre pour venir s’expliquer devant la commission de discipline de la FA, ce qu’il fera sans doute avec un Benjamin Mendy visiblement pas touché par les propos de son coéquipier et qui avait notamment commenté le fameux message par 2 émojis rigolant.

S’il est reconnu coupable, Silva pour être suspendu pour 6 matchs, une sanction lourde pour lui mais aussi pour son club, dont il est l’un des éléments les plus importants. Réponse donc dans quelques jours pour cette affaire qui pourrait faire jurisprudence, et éloigner encore un peu plus les footballeurs des réseaux sociaux…