Plus d’1 an après son décès, l’affaire Mac Miller a débouché sur l’inculpation de 3 hommes…

Le 7 septembre 2018, Mac Miller a.k.a. Larry Fishman était retrouvé sans vie à son domicile de Los Angeles, dans le quartier de Studio City. Selon l’autopsie officielle, l’ex d’Ariana Grande avait succombé à une overdose accidentelle suite à l’absorption d’un mélange toxiquede fentanyl, de cocaïne et d’alcool.

À LIRE AUSSI: Mac Miller : la cause exacte de sa mort révélée… Son dealer arrêté !

La mort de Mac Miller (enfin) résolue ?

Mercredi 2 octobre, la justice américaine a inculpé 3 hommes : Cameron Pettit (28 ans), Stephen Walker (46 ans) et Ryan Reavis (36 ans) tous liés à la disparition du rappeur natif de Pittsburgh. Une condamnation pour s’être associés dans le but de lui fournir des médicaments falsifiés contenant du fentanyl, un opiacé particulièrement puissant, responsable de la mort de Prince en 2016 et du rockeur Tom Petty en 2017, qui ont conduit à son décès.

 

cameron-james-pettit 1
Cameron James Pettit
Ryan Reavis
Ryan Reavis

Selon les autorités fédérales de Californie, Cameron Pettit avait accepté de fournir au rappeur des pilules d’oxycodone, un sédatif puissant, et de la cocaïne. Mais selon les documents officiels obtenus par TMZ, Cameron s’était également servi de Walker comme intermédiaire entre lui et Mac Miller. Suite à cet échange, la police estime que le rappeur aurait pris contact avec Walker pour finaliser la transaction, qui aurait à son tour envoyé Ryan Reavis pour lui livrer le tout. Mac Miller aurait commandé 10 bleues, soit de l’oxycodone, de la cocaïne, ainsi que du Xanax. Seulement les pilules que l’artiste a reçues étaient des contrefaçons… Toujours selon TMZ, Mac Miller aurait écrasé les pilules, et sniffé la poudre, ce qui aurait fatalement causé sa mort.

À LIRE AUSSI: Ariana Grande : elle veut voir le dealer de Mac Miller derrière les barreaux…

Ils risquent la perpétuité…

Le cas Mac Miller agite la Toile depuis la 1ère arrestation de Cameron Pettit, le 5 septembre 2019.  Le procureur Nick Hanna avait alors déclaré dans un communiqué :Au lieu de fournir de l’oxycodone authentique, Pettit est accusé d’avoir vendu à McCormick (le nom de naissance de Mac Miller, Ndlr) des pilules contrefaites contenant du fentanyl, un puissant opiacé de synthèse qui est 50 fois plus puissant que l’héroïne. 3 semaines après, c’est Ryan Revis, un habitant de l’Arizona, qui est interpellé, suivi de Stephen Walker arrêté ce lundi 30 septembre à Los Angeles. Les 3 hommes risquent un minimum de 20 ans de prison, à là perpétuité !