Kalash : découvre son nouveau single dédié à son île, Mada [Son]

Alors qu’il a annoncé il y a quelques heures la sortie de son nouvel album intitulé Diamond Rock, qui sera disponible le 1er novembre, Kalash vient tout juste de dévoiler son nouveau single, Mada. Un hommage appuyé à son île d’origine, la Martinique également surnommée Madinina.

Alors qu’on attendait ce morceau depuis le 16 septembre et un post Instagram en guise de teasing avec des photos de vie qu’il légendait avec les 4 lettres M A D A, Kalash dévoilait ce 3 octobre le visuel de son nouvel album  en annonçant sa date de sortie ainsi que son titre, Diamond Rock. Logiquement donc, Mada apparaît comme étant extrait de ce nouveau projet, son 5ème album studio, qui fera suite à Mwaka Moon paru en 2017 avec son puissant hit du même nom en combinaison avec Damso.

Après 2 albums conçu au sein du 92i, Diamond Rock se fera en dehors du label de Booba, avec qui les relations se sont largement dégradées, mais toujours au sein du label Millenium chez Universal. 1er extrait de cet opus, Mada est comme son nom l’indique un hommage à son île, la Martinique, dont il dresse le portrait (avec ses contradictions) et dont il déclarait dans un autre post Insta : Fier de mon île ♥️💚🖤, tout en partageant une photo tirée du clip.
En effet, le clip doit sortir ce vendredi 4 octobre à 16 heures. Celui-ci a été tourné le 15 septembre au niveau de Sainte-Thérèse, à Fort-de-France, et on peut dire que le tournage a fait grand bruit en Martinique. Kalash avait réuni un cortège de pas loin de 200 motos et scooters pour le tournage, qui s’est déplacé entre Sainte-Téhrèse et le quartier de Dillon, puis aux Terres-Sainville. Mais si dans l’ensemble le tournage s’est bien passé, la mairie ayant été prévenue (et un arrêté municipal a même été pris pour le tournage), une polémique est née autour de menaces proférées à l’encontre d’un agent de police qui déplorait la mise en scène de personnes non casquées, la présence de motos pas assurées et de personnes recherchées par la police… Une enquête a même été ouverte par le parquet…

Kalash – Mada :

“Ce n’était pas prévu mais la scène fût tellement forte de sens qu’elle devînt la cover de l’album #DiamondRock…” Dans un dernier post Instagram publie ce 3 octobre, Kalash a pris le temps d’expliquer le concept derrière le visuel de son nouvel album. Une photo prise par le photographe et graphiste Koria :

View this post on Instagram

L’Histoire de ce moment… Naturellement mes frères ont retiré leurs chaînes dans la mangrove et me les ont passé au cou, ce n’était pas prévu mais la scène fût tellement forte de sens qu’elle devînt la cover de l’album #DiamondRock sous l’oeil de @koria . Nous sommes la preuve qu’en 2019 cette " catégorie " dite VOYOU DELINQUANT VAGABOND ETC peut s’unir et agir ensemble qu’importe le quartier, les histoires passées ou la couleur du bandana dans un objectif commun. NOUS SOMMES LA REVOLUTION SOUS LES COULEURS DU DRAPEAU RVN ❤️💚🖤 avec nos manières, n’en déplaise à certains, nous apprenons à vivre ensemble, à nous organiser avec nos propres armes et nos propres COMPLICES. Ce n’est que le début… #AssociationDeMalfaiteurs #MADA #LaissezNousTenterOuVousAvezEchoue #Vendredi16heures

A post shared by KALASH (@kalash972) on