Après une année musicale riche depuis la sortie de Lithopédion et la tournée qui s’en est suivie, Damso s’était accordé une pause pour passer quelques jours au Congo, et s’atteler à un projet caritatif. Depuis son voyage au Congo, il semble aujourd’hui avoir concrétisé l’ouverture d’un orphelinat…

L’orphelinat Vie sur Nous Fondation

Né a Kinshasa, celui qu’on surnomme Dems n’a jamais caché son amour pour son pays natal comme il l’avait témoigné dans le son Kin La Belle, extrait de l’album Ipséité : Oh Kin la belle, tu ne sais pas combien je t’aime. De retour au Congo, où il avait été particulièrement bien accueilli, l’artiste était revenu en Belgique avec l’idée de créer un orphelinat pour venir en aide aux enfants, bien souvent les 1ères victimes de la situation géo-politique de leur pays. Mais ne sachant pas vraiment comment s’y prendre, celui-ci avait demandé l’aide des internautes, en laissant – sur Instagram – une adresse mail liée a son projet (Demsorphelinat@gmail.com) : Suite à mon voyage, j’ai décidé de construire un orphelinat au Congo RDC mon pays natal. Je ne suis pas assez qualifié pour ça donc vos idées et vos connaissances sur le terrain sont les bienvenues…

À LIRE AUSSI: Damso a décidé de construire un orphelinat au Congo RDC !

Quelques mois plus tard, il semblerait que son projet ait bien avancé, et se soit enfin concrétisé puisque Damso a partagé le nom de sa fondation ‘Vie sur Nous’ à travers sa story Instagram. Avec cette fondation créée, le rappeur doit pourvoir maintenant mener à terme la construction de son orphelinat… Mais comme le montre le petit message incrusté sur la photo (“on va déranger”), Damso imagine bien que son projet ne va pas se faire sans difficultés et qu’il va falloir lutter contre certaines autorités…

Mais ce n’est pas tout… Puisqu’il compte déranger un peu l’ordre établi, Dems a également poussé un petit coup de gueule suite à la situation conflictuelle dans des pays comme le Congo, qui résulte selon lui (et beaucoup d’autres), de vols de ressources naturelles locales. Un constat qui finalement se répète, et qui est la conséquence de l’histoire entre l’Afrique et l’occident, et du passé coloniale entre ces différentes parties du globe. A suivre…

Damso