Les femmes des footballeurs anglais Wayne Rooney et Jamie Vardy se sont largement disputés sur les réseaux sociaux. La première accuse la seconde d’avoir vendu des informations personnelles la concernant à un média anglais.

Si elle est bien réelle, l’affaire a de quoi faire rigoler les observateurs du football. Sur les réseaux sociaux, Coleen Rooney, épouse de l’ancien international anglais qui évolue aujourd’hui aux Etats-Unis, dans le club de DC United (Washington), s’est largement lâchée sur les réseaux sociaux. Elle accuse ainsi lourdement Rebekah Vardy, épouse de l’attaquant de Leicester qui avait conduit son club au titre en 2017, d’avoir vendu plusieurs informations personnelles à son sujet auprès d’un média britannique. Selon Madame Rooney, sa désormais ancienne amie, qui la suivait sur son compte privée, aurait vendu régulièrement des informations au journal The Sun. Elle affirme avoir d’abord eu des soupçons, qui se sont confirmés quand elle a bloqué chaque compte la suivant, sauf celui de Madame Vardy.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

This has been a burden in my life for a few years now and finally I have got to the bottom of it……

Une publication partagée par Coleen Rooney (@coleen_rooney) le

Face à ces accusations, l’épouse de Jamie Vardy s’est rapidement défendue en publiant elle aussi un communiqué sur Instagram, dans lequel elle affirme n’avoir jamais parlé à aucun média anglais au sujet de Coleen Rooney.

“Comme je viens de te le dire au téléphone, j’aurais aimé que tu m’appelles si tu pensais ça. Je n’ai jamais parlé de toi à des journalistes, bien qu’on m’ait posé des questions, et ces même journalistes pourront le confirmer. Si tu pensais que tout cela se passait, tu aurais pu me le dire et j’aurais changé mes mots de passe pour voir si ça s’arrêtait. Au cours des années, plusieurs personnes ont eu accès à mon compte Instagram et rien que cette semaine, je me suis rendue compte que je suivais des personnes que je ne connaissais pas et que je n’avais pas suivi moi même.  Je n’essaie pas d’être drôle mais je n’ai pas besoin d’argent, qu’est-ce que je gagnerai à raconter des histoires sur toi ? Je t’aimais beaucoup Coleen et je suis vraiment déçue que tu ais choisi de faire ça, surtout quand je suis enceinte. Je suis dégoutée de devoir justifier ça. Tu aurais du m’appeler la 1ère fois que ça a eu lieu.”

Particulièrement évoqué de l’autre côté de la Manche, le compte Twitter britannique de Netflix s’est saisi du sujet et a évoqué la possibilité de réaliser un documentaire autour de cette dispute, en référence à une production proposée il y a plusieurs mois et consacrée à Wayne Rooney.

“On va devoir faire un documentaire sur ça, n’est-ce pas ?”