Benash – L’interview Le jour où : “J’suis quelqu’un de loyal… j’suis un ratpi à vie !”

A l’occasion de la sortie de son 2ème album NHB, Benash a joué le jeu de notre Interview Le jour où afin d’évoquer plusieurs moments importants de sa carrière.

Discret pendant plus de 2 ans et la sortie de son 1er projet CDG, Benash est définitivement revenu durant le mois de septembre avec le titre NHB, après avoir pris le temps de prendre soin de sa fille mais aussi d’avoir longuement travailler discrètement. Des thèmes que l’ancien membre du 40K Gang aborde largement dans NHB, son nouvel album disponible depuis aujourd’hui et sur lequel il a convié 2 invités, Mansly et Cindy Belo. Et c’est justement à cette occasion que Benash nous a reçu dans les locaux du 92i afin de répondre à notre Interview Le jour où.

“Je me suis perdu… c’est ma fille qui m’a sauvé”

De son arrivée en France à la sortie ce vendredi de son 2ème album, la carrière de Benash a largement été marquée par sa relation avec Booba, “son grand frère”, et sa signature au sein du label 92i. Fidèle parmi les fidèles, il a vu sa carrière solo s’envoler avec le hit Validée, reprise du titre Inianafi Debena de Sidiki Diabaté sur lequel il collaborait avec le Duc, après s’être fait les dents au sein du 40k, un groupe avec qui Benash a notamment sorti le titre Porsche Panamera. Des moments marquants sur lesquels il est revenu avec nous, tout en évoquant également les sports de combat, l’une de ses passions, mais aussi la bagarre, ses mésaventures avec la police, la jalousie qu’il a pu ressentir, le succès, son disque d’or obtenu avec l’album CDG et tous les moments forts qui ont ponctué sa vie et son parcours.  Un entretien rempli de franchise (et de rires) qu’on vous propose donc de découvrir sans plus attendre !

Benash – Le jour où :