Vald : Niska, Just Riadh et sa chanson pour remercier ses fans… et haters ! [Vidéo]

La sortie de son dernier opus, Ce monde est cruel, a provoqué un véritable raz-de-marée après une promo aux 4 coins du monde, et sur les réseaux sociaux. Bien reçu par le public, Vald l’a remercié à travers un message vidéo sur Instagram… taclant au passage les haters !

Le dernier projet de Vald était l’un des plus attendus de cet fin d’année. Sorti le vendredi 11 octobre, Ce monde est Cruel est composé de 16 titres dont 3 featurings : Maes sur ASB, Suikon Blaz AD pour NQNTMQMQMB et enfin, SCH qui a posé son flow sur Dernier Retrait. Si certains s’attendaient à retrouver Booba dans la liste d’invités depuis son énigmatique message sur le piratage de l’album du jeune artiste, il en a été bien autrement… puisque le rappeur de Boulogne qui n’apparaît pas dans la tracklist s’en est amusé sur Instagram.

Booba Vald

À LIRE AUSSI: Booba déçu de ne pas être présent sur le nouveau album de Vald ?

“Ça parle en millions d’euros pour signer un album de Vald…”

Après 2 mix-tapes et 2 EP’s, Vald a sorti son 1er album Agartha en janvier 2017, un projet déjà certifié disque de platine. Plus d’1 an après, il a remis le couvert avec son 2ème opus XEU également certifié disque de platine. Mais c’est avec Ce Monde est Cruel que Vald assoit définitivement son statut de  poids lourd du game, et valeur sûre du rap français. Propulsé par le succès, il s’est confié au Monde sur son nouveau statut dans le game : Au vu des sommes engagées, j’ai l’impression, en effet, que c’est un braquage. Est-ce que je mérite tout ça ? Des sommes d’argent pareilles ? J’ai peur de faire flipper les lecteurs du Monde et les impôts, mais aujourd’hui ça parle en millions d’euros pour signer un album de Vald… C’est complètement fou.

Remerciant ses fans pour l’accueil de son nouvel album, le rappeur d’Aulnay-sous-Bois leur a adressé un message “à sa manière en story Instagram, dans lequel il dédicace aussi les rappeurs qui l’ont soutenu (ce qui n’est pas toujours évident dans un milieu où la concurrence fait rage), mais où il a aussi souligné qu’il avait remarqué les critiques sur les rappeurs qui se mettaient au chant, et a donc poussé la chansonnette pour illustrer son propos :

Niska : bientôt en guest dans un clip ?

Si son nouveau projet a été acclamé par la critique et par le public, il semblerait qu’il ait aussi conquis d’autres rappeurs, qu’il remercie dans sa vidéo IG ci-dessus… comme un certain Niska ! Le rappeur, originaire d’Evry, a complimenté Vald pour son morceau Pensionman, un track racontant l’histoire d’un super-héros versant des pensions aux mères dans le besoin. Une histoire dont Niska pourrait y voir une référence à son parcours, notamment lors de ses histoires de pensions alimentaires dévoilée sur les réseaux sociaux cet été. “Jtapelle pour le clip !” Et, selon l’échange entre les 2 artistes sur Twitter, il se pourrait que l’interprète de Médicament fasse une apparition dans un prochain clip de l’interprète de Bonjour

Le clash avec Just Riadh

Sujet de toutes les convoitises, de Booba à Niska, Vald a également assuré des opération marketing très fortes pour soutenir le promotion de son 3ème LP. Affichage du visuel de son album aux 4 coins du monde, soirée évèement à Paris avec Deezer et des hologrammes de lui-même, freestyle record dans l’émission Planète Rap sur Skyrock, échanges de messages sur les réseaux avec Booba ou Niska… Vald a été quasi omniprésent. Une de ses grosses sorties sur les réseaux a été son échange avec l’influenceur Just Riadh, qui a résonné comme un clash. Mais surtout un gros coup de buzz. Comme un écho du leak auto-organisé (déjà pour le buzz) de son album XEU en 2018, le rappeur a interpelé, en ligne lors d’un live IG, Just Riadh en lui reprochant d’avoir voulu faire leaker son album en annonçant à ses followers qu’il allait balancer un lien avant sa sortie pour leur faire découvrir ! Dans cet échange, Just Riadh reproche à Vald de ne pas lui avoir envoyer un lien officiel pour lui faire écouter son album, et justifie son geste en expliquant avec 12 000 précommandes de son album, Vald était déjà refait ! Vald, lui, conclut par un : “t’essaies de niquer mon bizness !”